Letters to Cleo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cléo (homonymie).
Letters to Cleo
Description de cette image, également commentée ci-après

Kay Hanley, en 2007.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Power pop, rock alternatif, post-grunge
Années actives 19902000, 2008, 2014, depuis 2016
Labels CherryDisc Records, Giant Records, Wicked Disc
Site officiel www.letterstocleo.net
Composition du groupe
Membres Kay Hanley
Greg McKenna
Michael Eisenstein
Stacy Jones
Anciens membres Tom Polce
Jason Sutter
Scott Riebling

Letters to Cleo est un groupe de pop-punk américain, originaire de Boston, dans le Massachusetts. Letters to Cleo a beaucoup souffert de la confusion et de la comparaison avec No Doubt bien que le groupe jouait un style plus proche de la power pop que du ska punk de No Doubt à l'époque. Pourtant c'est grâce à cette confusion que le groupe s'est fait connaître par les réseaux P2P dans le courant des années 2000. Le groupe se reforme en fin 2008, et donne quatre concerts aux États-Unis[1]. Le groupe se reforme de nouveau en 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Première période[modifier | modifier le code]

Le guitariste Greg McKenna et la chanteuse Kay Hanley forment Letters to Cleo en 1990. Le groupe s'appelle à l'origine Rebecca Lula, mais ne parvient pas à trouver des membres permanent hormis McKenna et Hanley. Dans sa première phase, le groupe recrute quelques guitariste, aux côtés du batteur Abe Laboriel, Jr. à la batterie en 1993. La formation du groupe se complète Hanley, McKenna, Michael Eisenstein à la guitare, Stacy Jones à la batterie et Scott Riebling à la basse, et se fera en 1994. Letters to Cleo joue dans plusieurs clubs de Boston comme le T.T. the Bear's Place et The Rathskellar.

Ils publient leur premier album, Aurora Gory Alice, au label CherryDisc Records en 1993. L'album est diffusé en Nouvelle-Angleterre et après quelques apparitions au South by Southwest d'Austin, au Texas, Letters to Cleo signe avec le label Giant Records, une branche de Warner Brothers , et Aurora Gory Alice est réédité à l'international. Le groupe voit le succès avec le single Here and Now qui deviendra la bande originale de Melrose Place. En 1995, Letters to Cleo publie un nouvel album, Wholesale Meats and Fish. Sa sortie est suivie par une longue tournée avec Our Lady Peace, Sponge, et Ned's Atomic Dustbin. Le single Awake est diffusé modérément à la radio. Le groupe reprend aussi la chanson Dangerous Type de The Cars. En 1997, Stacy Jones quitte le groupe pour rejoindre Veruca Salt et est remplacée par Tom Polce. La même année, ils publient leur troisième album Go!. Après une courte tournée, Polce quitte le groupe et est remplacé par le batteur Jason Sutter. À la fin de 1997, Letters to Cleo se sépare de Giant/Revolution. L'année 1998 assiste à la sortie de l'album Sister qui comprend des faces B et démos.

Le groupe joue son dernier concert le 4 mai 2000[2]. Ils annoncent leur séparation le mois suivant[2].

Retours[modifier | modifier le code]

En décembre 2007, le groupe effectue son retour au TT the Bears Place de Cambridge, dans le Massachusetts. En date de juillet 2009, les membres se consacrent à leurs propres projets. Dans l'épisode The Comeback Kid de la saison 4 de Parks and Recreation, le personnage Ben Wyatt porte un t-shirt Letters to Cleo[3]. À cet instant, Letters to Cleo devient un sujet redondant sur Twitter[4]. Le groupe se réunit dans un concert fictif à la fin de la sixième saison de Parks and Recreation[5].

Le retour de Letters to Cleo est annoncé pour février 2016[6],[7]. Ils annoncent des dates de concerts pour octobre et novembre 2016 à San Francisco, Los Angeles, Chicago, New York, et Boston.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Kay Hanley - chant (1990–2000, 2008–2009, 2014, depuis 2016)
  • Greg McKenna - guitare (1990–2000, 2008–2009, 2014, depuis 2016)
  • Michael Eisenstein - guitare, claviers, chœurs (1992–2000, 2008–2009, 2014, depuis 2016)
  • Stacy Jones - batterie (1994–1997, 2008–2009, 2014, depuis 2016)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Tom Polce – batterie (1997)
  • Jason Sutter – batterie (1997–2000)
  • Scott Riebling - basse (1994–2000)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Aurora Gory Alice (label China)
  • 1995 : Wholesale Meats and Fish (label Warner Bros)
  • 1997 : Go! (label Warner Bros)
  • 1998 : Sister (label Wicked Disc)

EP[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Here and Now
  • 1995 : Awake

Bande originale[modifier | modifier le code]

  • Dix bonnes raisons de te larguer (Ten Things I Hate About You) : 3 chansons
  • Dans le 1er épisode de la 3e saison de la série Daria (Lentilles ou Lunettes ?), la chanson I See a été utilisée en générique de fin.
  • Dans le film Jawbreaker, la chanson I See a également été utilisée.
  • Dans Dangereuse Alliance, film américain sortie en 1996, la chanson Dangerous Type est utilisée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Letters To Cleo Reuniting For Short Tour », Billboard, (consulté le 25 avril 2014).
  2. a et b (en) Brett Milano, « No More Letters », june 29 – july 6, 2000 (consulté le 19 février 2016).
  3. (en) Matt Fowler, « Parks and Recreation: "The Comeback Kid" Review », sur IGN, (consulté le 2 août 2015).
  4. (en) Jason Feifer, « "Parks and Rec" Makes '90s Band Letters to Cleo a Trending Topic on Twitter », sur Co.Create, Fast Company, (consulté le 2 août 2015).
  5. (en) David Haglund, « Jeff Tweedy, Ginuwine, Letters to Cleo, and More Close Out Parks and Recreation Finale », sur Slate, (consulté le 2 août 2015).
  6. (en) http://www.vanyaland.com/2016/02/17/here-very-now-letters-to-cleo-declare-current-band-status-promise-new-music/
  7. (en) https://www.bostonglobe.com/lifestyle/names/2016/02/26/special-delivery-coming-from-letters-cleo/hFNJaPhUFROZvKba4DglrJ/story.html

Liens externes[modifier | modifier le code]