Leto (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Été.
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Leto
Titre original Лeто
Réalisation Kirill Serebrennikov
Scénario Mikhaïl Idov
Lili Idova
Acteurs principaux
Sociétés de production Hype film, Kinovista
Pays d’origine Drapeau de la Russie Russie
Genre Drame
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Leto (en russe : Лето, littéralement L'Été) est un drame russe de Kirill Serebrennikov sorti en 2018.

Le film s'inspire en partie de l'autobiographie de Natalia Naumenko[1] qui raconte son histoire avec le jeune Viktor Tsoi, et met donc en scène la culture rock underground de Leningrad au début des années 1980. Le film met ainsi en vedette la musique du groupe Kino et d'autres groupes rock russes[2] comme Zoopark. Le rôle de Viktor Tsoi est joué par l'acteur coréen Teo Yoo[3],[4].

Il est en sélection officielle au Festival de Cannes 2018[5],[6] où il remporte le prix Cannes Soundtrack de la meilleure musique[7].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Victor Tsoi en 1986

Le sujet du film est constitué par des éléments peu connus de la biographie de Viktor Tsoi et se déroule l'été 1981 à Leningrad. La trame de l'intrigue est la rencontre et la relation du jeune Tsoi , âgé de dix-neuf ans, de Mike Naoumenko (du groupe Zoopark), qui a vingt-six ans, et de Natalia Naoumenko, l'épouse de Mike. Il raconte aussi la création de la salle de concert Leningrad Rock Club et l'enregistrement du premier album du groupe Kino intitulé 45[8].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le tournage du film a débuté en juillet 2017 à Saint-Pétersbourg[2],[9] et le tournage s'est poursuivi jusqu'à fin août 2017. Malgré l'assignation à résidence du réalisateur pour fraude durant la réalisation, cela ne l'a pas empêché de poursuivre cette production, sans violer les interdictions imposées par le tribunal, du fait qu'il pouvait travailler sur ordinateur. Plusieurs scènes techniquement inachevées ont été réalisées sur base de ses notes et des répétitions qui avaient précédés et s'est poursuivi jusqu'à fin août 2017[10].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film est tourné à Saint-Pétersbourg.

Montage[modifier | modifier le code]

Assigné à résidence, Kirill Serebrennikov a effectué le montage chez lui[11].

Musique[modifier | modifier le code]

Les chansons suivantes sont inclues dans le film[12] :

Promotion[modifier | modifier le code]

Le 2 février 2018 le magazine Variety publie les premières images du film[13],[14].

En mai 2018, l’équipe du film est présente au festival de Cannes, à l’exception du réalisateur, toujours retenu en Russie, et ce malgré des efforts diplomatiques[11]. Lors de la projection du film, les acteurs et producteurs de Leto portent une pancarte avec son nom, des badges à son effigie, ou encore des t-shirts avec le message «#FreeKirill»[15]. Symboliquement, un siège à son nom est laissé vide pour la projection et la conférence de presse associée[15].

Accueil[modifier | modifier le code]

Titre du film

Score cumulé
SiteNote
Metacritic69/100
Rotten Tomatoes61%
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CinéSéries4.0 étoiles sur 5
Télérama5.0 étoiles sur 5

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Peu après le reportage sur l'achèvement du film, le 15 février 2018, le musicien Boris Grebenchtchikov a critiqué le scénario du film (le film ne lui avait pas été montré) qui d'après lui est un « mensonge du début à la fin. Nous vivions autrement (...) le scénario a été écrit par un homme d'une autre planète »[16].

À sa sortie en France, le site Allociné propose une moyenne de 4,4/5 à partir d'une sélection de critiques de presse[17].

Pour Mathieu Macheret du Monde, « Kirill Serebrennikov évoque avec une euphorie élégiaque la scène rock du Leningrad des années 1980. »[18].

Pour Corentin Lê de CinéSéries, « "Leto" est une fresque à contempler en stéréo, les pieds tapotant au plancher, où il suffit de se laisser guider au rythme des errances d'une contre-jeunesse soviétique faite d'ardeurs et de vibrations. Un vrai coup de cœur ! »[19].

Pour Jacques Morice de Télérama, « Planant, baroque, inventif, Leto nous fait ressentir et découvrir une nouvelle vague rock en train d'émerger. Un formidable courant d'énergie, d'ébullition créatrice qui porte avec lui les prémices d'un changement politique, malgré la chape de plomb toujours écrasante du régime. »[20].

Pour Didier Péron de Libération, « le film de Kirill Serebrennikov offre une formidable plongée dans l'univers rock de l'URSS des années 80, à travers la relation complexe de deux musiciens prisonniers du carcan soviétique en déclin. »[21].

Le film est classé no 9 du Top 10 2018 des Cahiers du Cinéma[22].

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Йя-Хха, « Йя-Хха - Майк Науменко », sur www.yahha.com (consulté le 18 novembre 2018)
  2. a et b (ru) Кирилл Серебренников начал снимать «Лето» про юного Цоя // Лента.ру, 27 июля 2017
  3. (ru) Стало известно, кто сыграет роль Виктора Цоя в фильме Кирилла Серебренникова (25 августа 2017)
  4. (ru) Роль Виктора Цоя в фильме «Лето» Кирилла Серебренникова получил Тео Ю. Майка Науменко сыграл Рома Зверь (9 февраля 2018)
  5. a et b [lire en ligne (page consultée le 12 April 2018)]
  6. a et b [lire en ligne (page consultée le 12 April 2018)]
  7. « Cannes 2018 : Leto récompensé pour sa musique par le prix Cannes Soundtrack », sur Allociné, (consulté le 30 novembre 2018)
  8. (ru) Кирилл Серебренников под домашним арестом смонтировал фильм о Викторе Цое (05.02.2018)
  9. (ru) Кирилл Серебренников начал снимать фильм о молодом Викторе Цое
  10. Serebrennikov a été placé en résidence surveillée en août 2017 pour fraude : (ru) «Лето» разморозили // Газета.ру, 28 августа 2017
  11. a et b Corentin Palanchini, « Cannes 2018 : Serebrennikov a monté Leto "chez lui, sans pouvoir communiquer avec le monde extérieur" », AlloCiné,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2018)
  12. « Leto (2018) », sur cinezik.org (consulté le 15 mai 2018)
  13. (ru)Charades Boards Rock-Filled Drama ‘Leto’ by Russian Director Under House Arrest (EXCLUSIVE)
  14. (ru)Опубликованы первые кадры из фильма Кирилла Серебренникова про Виктора Цоя (4 февраля 2018)
  15. a et b Constance Jamet, « La montée des marches engagée de l'équipe de Leto pour Kirill Serebrennikov », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2018)
  16. (ru) Гребенщиков раскритиковал фильм Серебренникова о Цое (15 февраля 2018)
  17. « Leto », sur Allociné (consulté le 7 décembre 2018).
  18. Mathieu Macheret, « « Leto » : par la grâce du rock, en Union soviétique », sur Le Monde, (consulté le 7 décembre 2018).
  19. « Critique de Leto (Film, 2018) », sur CinéSéries, (consulté le 11 décembre 2018)
  20. Jacques Morice, « “Leto” : un film baroque et grisant », sur Télérama, (consulté le 7 décembre 2018).
  21. Didier Péron, « «Leto», le rock se lève à l’Est », sur Libération, (consulté le 7 décembre 2018).
  22. « Top 10 2018 des Cahiers | Cahiers du Cinéma » (consulté le 7 décembre 2018)
  23. JP-Boxoffice.com ; page du film Leto, consulté le 11 juin 2019.
  24. « Le Grand prix du festival du film d’Amiens va à un cinéaste russe emprisonné », sur Le Courrier picard, (consulté le 23 novembre 2018)
  25. « "Cold War" triomphe aux 31es Prix du cinéma européen, "Girl" remporte le prix de la découverte: le palmarès complet des EFA 2018 », sur La Libre Belgique, (consulté le 16 décembre 2018).
  26. « 'Anna's War' Wins Best Film at Russia's NIKA Awards Ceremony », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 31 mars 2019)
  27. « «Кинотавр 2018»: фестиваль откроет «Лето» Кирилла Серебренникова », sur The Hollywood Reporter,‎ (consulté le 28 avril 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]