Let the Good Times Roll

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Let the Good Times Roll

Single de Louis Jordan and his Timpany Five
Face A Let the Good Times Roll[1]
Face B Ain't Nobody Here But Us Chickens
Sortie
Enregistré [2]
Durée 2:49
Genre rhythm and blues
jump blues
Format 10" 78 tours
Auteur-compositeur Spo-De-Ode (Sam Theard)
Fleecie Moore
Label Decca Records

Singles de Louis Jordan and his Timpany Five

Let the Good Times Roll est une chanson de jump blues enregistrée en 1946 par Louis Jordan and his Timpany Five. Blues à 12 mesures interprétée mid-tempo, la chanson est devenue un standard de blues et de l'une des chansons les plus connues de Louis Jordan[3].

Chanson originale[modifier | modifier le code]

Let the Good Times Roll est « une invitation entraînante de Louis Jordan à faire la fête »[4] :

Hey everybody, let's have some fun
You only live but once, and when you're dead you're done
So let the good times roll, let the good times roll
Don't care if you're young or old, get together let the good times roll

La chanson est écrite par Sam Theard, chanteur et auteur-compositeur de blues né à la Nouvelle-Orléans, et co-créditée à Fleecie Moore, la femme de Jordan, qui n'a pourtant jamais écrit une chanson de sa vie (mais son nom est parfois substitué à celui de son mari afin de contourner un embarrassant contrat d'édition ; cette stratégie se retournera contre Louis quand Fleecie et lui divorceront et qu'elle gardera les droits d'auteurs des chansons qui lui avait été attribuées). En 1947, Jordan and his Timpany Five interprètent la chanson dans le film Reet, Petite, and Gone, bien que ce soit un enregistrement studio plutôt que d'une performance live qui est utilisée dans la bande originale.

Classements et reconnaissance[modifier | modifier le code]

Let the Good Times Roll atteint le numéro 2 dans les charts Rhythm & Blues du magazine Billboard en 1947. De son côté, la face B, Ain't Nobody Here but Us Chickens, est le meilleur numéro 1 de 1947 — les deux chansons restent près de six mois dans le classement[5]. En 2009, la chanson est récompensée d'un Grammy Hall of Fame Award[6] et est intronisée au panthéon de la Blues Foundation Hall of Fame en 2013 dans la catégorie « Enregistrement classique de Blues — Single ou Album »[7].

Autres versions[modifier | modifier le code]

De nombreux artistes ont interprété Let the Good Times Roll et beaucoup l'ont enregistré, parmi lesquels :

B. B. King a enregistré plusieurs versions studio et live, notamment avec Bobby Bland, Zucchero, Tony Bennett, et avec Buddy Guy, Albert Collins, Jeff Beck et Eric Clapton au Apollo Theater Hall Of Fame en 1993.

La chanson figure également dans le film Les Blues Brothers en 1980, et dans Five Guys Named Moe, la comédie musicale sur Louis Jordan en 1992.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Louis Jordan And His Tympany Five - Let The Good Times Roll / Ain't Nobody Here But Us Chickens - Decca - USA - 23741 », sur 45worlds.com/78 RPM (consulté le 19 août 2018)
  2. (en) « Original versions of Let the Good Times Roll written by Sam Theard, Louis Jordan », sur SecondHandSongs (consulté le 19 août 2018)
  3. (en) Gérard Herzhaft, Encyclopedia of the Blues, Fayetteville, Arkansas, University of Arkansas Press, (ISBN 1-55728-252-8), « Let the Good Times Roll », p. 458
  4. (en) « Classic of Blues Recording — Singles or Album Tracks », Blues Hall of Fame — 2013 Inductees, sur Blues Hall of Fame — 2013 Inductees, The Blues Foundation, (consulté le 21 mai 2013)
  5. (en) Joel Whitburn, Top R&B Singles 1942–1988, Record Research, Inc, (ISBN 0-89820-068-7), p. 229
  6. (en) « Grammy Hall of Fame Awards » [archive du ], Grammy Awards, sur Grammy Awards, The Recording Academy, (consulté le 21 mai 2013)
  7. (en) « Awards Winners and Nominees », sur The Blues Foundation (consulté le 26 octobre 2018)