Lesosai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lesosai
Description de l'image Lesosai picto 512.png.

Informations
Développé par E4Tech Software SA
Première version
Dernière version Lesosai 2019 ()
Version avancée 2019
Écrit en Delphi
Environnement Windows
Langues Français, allemand, italien et anglais
Politique de distribution Achat et abonnement
Site web http://www.lesosai.com

Lesosai est un logiciel de certifications et bilan énergétiques et écologiques de bâtiments[1],[2].

Introduction[modifier | modifier le code]

Lesosai a comme objectif d'être toujours à la pointe et pour cette raison participe comme logiciel de test dans des projets de recherche et développement, comme celui qui a permis de développer le label Minergie ECO (Minergie) et donc de calculer, par exemple, l'analyse du cycle de vie (Écobilan).

Lesosai permet la certification des bâtiments en Suisse (Normes SIA), en France (norme RT 2005 et RT 2012 sur le site du CSTB[3]) et au Luxembourg (Règlement Grand-Ducal).

Pour communiquer avec les logiciels de Conception assistée par ordinateur, Lesosai importe le format gbXML qui est issu de la logique BIM.
Dans la même logique Lesosai importe les données des fabricants de matériaux via l'outil open source d'échange d'information MaterialsDB.org[4]

Historique[modifier | modifier le code]

Ce logiciel a été créé en 1984 au laboratoire d'énergie solaire et de physique du bâtiment[5] de l'École polytechnique fédérale de Lausanne. Il a été présenté pour la première fois au 5e rencontres solaires Suisse en septembre 1984 à Sierre (Suisse).

Depuis 2002 le développement a été repris par la société E4tech Software SA en collaboration avec l'EPFL et différents partenaires externes[6],[7].

Lesosai: Une longue histoire!

Programme d'impulsions
En 1978, un programme national d'impulsions à une économie chancelante a été lancé par le gouvernement suisse. Ce programme incluait, entre autres, un programme d'encouragement à la rénovation énergétique des bâtiments, et un outil de calcul manuel du bilan thermique des bâtiments a été développé et publié . L'objectif de cet outil, applicable aux bâtiments non climatisés et basé sur un calcul saisonnier, était de prédire les économies d'énergie de chauffage réalisables à la suite d'une rénovation.

Les normes
Le modèle simple de calcul du bilan thermique des bâtiments, développé pour le programme d'impulsions a été publié par la Société suisse des Ingénieurs et Architectes (SIA) sous forme de recommandation (pré-norme SIA V 380/1) en 1988. Ce projet a inspiré la norme européenne EN 832 – Performance thermique des bâtiments – Calcul de l'énergie de chauffage – Bâtiments résidentiels, qui est publiée en 1999. Cette norme décrit une méthode de calcul du bilan thermique des bâtiments sur une base mensuelle. Elle est une version améliorée et plus précise que la méthode décrite dans SIA V 380/1. Cette norme a été révisée plusieurs fois pour aboutir à la norme internationale actuelle EN ISO 13790, qui contient, en plus de la méthode mensuelle, une méthode de calcul dynamique, à base de temps horaire, du bilan thermique.
La norme SIA 380/1, l'énergie thermique dans le bâtiment, qui reprend la norme européenne est publiée en 2001. Cette norme non seulement précise la méthode et les conditions de calcul, mais donne des limites au besoin

Les versions écrites au LESO-PB de l'EPFL
En 1980, un logiciel basé sur la méthode du programme d'impulsions a été écrit en BASIC par C.-A. Roulet, à l'EPFL, pour une machine Hewlett Packard 9836. Pour mieux tenir compte des gains solaires, la méthode manuelle LESO-A est créé par A. Faist et J.-B. Gay en 1983. Ses algorithmes sont aussitôt inclus dans le logiciel.
La première version portant le nom LESOSAI a été un transfert du logiciel en BASIC vers les ordinateurs IBM PC par J.-P. Eggimann. Cette version de 1984 intègre les algorithmes de la prénorme SIA V 380/1. Un système expert, qui générait des commentaires et des conseils basés sur la structure du bilan thermique a été ajouté à la version suivante, LESOSAI-X, sortie en 1991.
La version 4 est réécrite en 1996 par J.-P. Eggimann et François Leresche en Visual basic pour utiliser les possibilités graphiques des ordinateurs personnels modernes et fournir des diagrammes illustrant le bilan. Cette version est en 3 langues (français, allemand, italien). Le calcul est fait pour chaque mois. Pour la première fois, un diagramme de sensibilité, montrant la variation des résultats pour de petites variations des données, est inclus. Cette version est publiée en français et en allemand.
En 2001, la version LESOSAI 5 intègre les algorithmes des normes EN 832 et SIA 380/1 Cette version intègre aussi une assistance à la création des formulaires pour obtenir le label Minergie®.

Les versions écrites par la société E4tech Software SA basé à Lausanne
C'est en décembre 2002 que le l'EPFL donne licence à E4Tech pour la vente et les développements ultérieurs de LESOSAI, suivent plusieurs sous versions 5.5,5.6 et 5.7.
LESOSAI 6 sort en 2008 . Cette version en 4 langues (français, allemand, italien et anglais) inclut, en plus du bilan thermique selon EN-ISO 13790 et SIA 380/1:
• le calcul des impacts environnementaux (écobilan) pour la durée de vie du bâtiment
• des données météorologiques pour le monde entier, provenant de Meteonorm®
• le calcul de la puissance de chauffage nécessaire
• une base de données pour les matériaux et les vitrages
• permet la vérification des exigences légales de Suisse, du Luxembourg, de l'Italie et de la France, et imprime les formulaires officiels

LESOSAI 7 sort en 2010 et elle est en continuelle évolution. Cette version contient entre autres:
• les normes française RT2005, RT rénovation et RT2012
• une option d'assistance ou wizard permettant de créer rapidement un avant-projet de bâtiment et le diagnostic de rénovations.
• le calcul des besoins d'énergie autres que pour le chauffage, selon SIA 380/4, SIA2044, EN ISO 13790 horaire
• une base de données pour les ponts thermiques
• accepte les fichiers gbXML (BIM) pour l'entrée de données du bâtiment
• imprime les formulaires utiles pour la certification Minergie®, Minergie-Eco®, DGNB®, SGNI®, Effinergie® et l'étiquette énergétique selon SIA 2031 et EN 15217
• intègre Polysun Inside
• calcule le solaire photovoltaïque
• communique avec plusieurs autres logiciels du secteur du bâtiment

LESOSAI 2016, vu que cette dernière version est en évolution continue, visitez le site web officiel pour obtenir plus d’information.

Les principaux labels et normes intégrés[modifier | modifier le code]

  • Labels : Minergie, Minergie-P/-A/-ECO[8], BBC, DGNB, Effinergie, SBNS, Lenoz
  • France : RT2005 (Th-C-E), RT rénovation (Th-C-E ex), RT2012 (Th-BCE)
  • Suisse : SIA380/1, SIA2031, SIA2044, SIA380/4, SIA382.201, SIA382/1, SIA180, SIA380, SIA384.512-515, SIA387/4
  • Luxembourg : performance énergétique des bâtiments d'habitation
  • CEN : EN ISO 13790, EN ISO 13791, EN ISO 15217, EN 12831, EN ISO 6946, EN ISO 13788, EN ISO 13786, EN 1264

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lesosai présenté sur le site internet du département fédéral américain de l'Énergie
  2. Lesosai sur le site de Isover - Saint-Gobain
  3. http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/reglementation-thermique-2012/logiciels-dapplication.html
  4. http://www.materialsdb.org/
  5. http://leso.epfl.ch/logiciels sur le site de l'EPFL
  6. http://www.lesbat.ch/index.php?option=com_content&view=article&id=80&Itemid=89&lang=fr sur le site du Le Laboratoire d’Energétique Solaire et de Physique du Bâtiment (LESBAT)
  7. http://www.velasolaris.ch/vs2/index.php?article_id=157&clang=0 sur le site de Velasolaris
  8. http://www.minergie.ch/minergie-ecop-ecoa-eco-564.html sur le site de Minergie-ECO