Leslie Kaplan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leslie Kaplan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Leslie Kaplan, née à New York en 1943, est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élevée en France, Leslie Kaplan écrit en français. Elle suit des études de philosophie, de psychologie et d'histoire. Elle participe, depuis l'usine, au mouvement de Mai 68[1].

Depuis 1982[2], elle publie des récits, des romans, des essais, du théâtre.

Son premier livre a été salué par Marguerite Duras (voir l'entretien "Usine" publié dans le livre "Les Outils", et par Maurice Blanchot (voir le texte "L'Excès-l'usine" ou l'infini morcelé dans les "Écrits politiques" de Maurice Blanchot, éditions Lignes).

Son travail a souvent été adapté pour le théâtre (Claude Régy, Frédérique Lolliée, Elise Vigier, Marcial Di Fonso Bo...) et ses livres sont traduits dans une dizaine de langues.

Dans ses livres Leslie Kaplan met en scène des personnages d'aujourd'hui qui cherchent comment vivre dans le monde tel qu'il est. Son écriture veut tenir compte de la complexité du monde, et de l'inconscient comme dimension constitutive de l'humain. Elle montre l'inconscient au travail dans les séances avec un psychanalyste (voir son roman Le Psychanalyste), dans les relations d'amour et d'amitié, dans les rapports de chacun avec l'Histoire et sa propre histoire, dans les relations de transmission réussies ou manquées qui sont la matière de tous ses romans (Fever, Millefeuille), mais aussi à travers l'importance du langage et de la parole, des mots et de la possibilité qu'ils offrent de déplacer, de transformer, de « bondir », comme l'a écrit Kafka, « hors du rang des meurtriers ».

Leslie Kaplan est membre du conseil de la revue de cinéma Trafic, fondée par Serge Daney.

Publications[modifier | modifier le code]

En volumes
  • L’Excès-l’usine, 1982
  • Le Livre des ciels, 1983
  • Le Criminel, 1985
  • Le Pont de Brooklyn, 1987
  • L’Épreuve du passeur, 1988
  • Le Silence du diable, 1989
  • Les Mines de sel, 1993
  • Depuis maintenant, miss Nobody Knows, 1996
  • Les Prostituées philosophes, 1997
  • Le Psychanalyste, 1999
  • Les Amants de Marie, 2002
  • Les Outils, 2003
  • Fever POL-éditeur 2005 ; puis Gallimard Folio 2007
  • Toute ma vie j’ai été une femme, 2008
  • Mon Amérique commence en Pologne, 2009
  • L'Enfer est vert, 2009 (édition numérique)
  • Louise, elle est folle, 2011
  • Les Mots, 2011 (édition numérique)
  • Millefeuille, 2012 - prix Wepler 2012
  • Déplace le ciel, POL, 2013
  • Mathias et la Révolution, POL, 2016
Articles (datés)
  • avec Naruna Kaplan da Macedo, « La Mort de Monsieur Lazarescu », Trafic. Revue de Cinema no 60, hiver 2006, p. 71-74 (ISBN 2846821682) ; puis Paris, P.O.L., novembre 2006
  • « L’Enfer est vert », Inventaire/Invention, 2006
Articles, pièces et essais (dates non renseignées)
  • « Usine », entretien avec Marguerite Duras, L’Autre Journal (texte repris dans la deuxième édition de L’Excès-l’Usine)
  • « Règne », Banana Split ; repris dans Théâtre/Public no 84
  • Sur le lac (pièce en un acte, L’Arc lémanique, Favre)
  • En Roumanie : « Le voyage à l’Est », Balland
  • « Cassavetes, Dostoïevski et le meurtre », Cahiers du Cinéma, no 451
  • « Children, children : depuis longtemps déjà nous ne naissons plus de pères vivants », Trafic, no 1
  • « Ce ne sont pas des souvenirs, plutôt un mouvement inverse », Trafic no 7
  • « Raconte-moi des histoires », Trafic no 17
  • « Style de Daney », Trafic no 37
  • « Words, words, words », L'Inactuel no 5
  • L’expérience du meurtre, préface aux Notes du sous-sol de Dostoïevski, P.O.L, La collection ; repris dans Topique, no 55)
  • Miss Nobody Knows, poème, dans Poésies en France, 29 femmes, Stock
  • « Translating is sexy », déclaration, Action poétique, no 133-134
  • « Une liberté inouïe », Lignes, no 27
  • « Somebody killed something », Édition des Cahiers du Cinéma : « Le cinéma des écrivains »
  • Penser la mort, Robert Antelme, Éditions Gallimard
  • « Histoire, histoires » (Les Cahiers de la Villa Gillet, no 6, Circé)
  • « Mai 68 et après », Cahiers du cinéma, numéro hors-série : Cinéma 68
  • « La virgule comme mouvement de pensée », entretien avec Rolande Causse, La langue française fait signe(s), Points, Seuil

Théâtre[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Devarrieux, Libération, 8 janvier 2009
  2. L'Excès-l'usine, Hachette/P.O.L, repris en 1987 aux éditions P.O.L Biographie sur le site P.O.L.

Liens externes[modifier | modifier le code]