Lesley Paterson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lesley Paterson
Image illustrative de l’article Lesley Paterson
Contexte général
Sport Triathlon
Site officiel www.lesleypaterson.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Drapeau de l'Écosse Écosse
Naissance (39 ans)
Lieu de naissance Stirling (Écosse)

Lesley Paterson née le à Stirling en Écosse est une triathlète professionnelle triple championne du monde de Xterra Triathlon en 2011, 2012 et 2018 et double championne du monde de cross triathlon en 2012 et 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Lesley Paterson 1

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Lesley Paterson naît et grandit à Stirling en Écosse. À l'âge de sept ans, elle joue au rugby au Striling County Rugby Club seule fille parmi 250 garçons. C'est son père Allistair qui la pousse à l'âge de 14 ans et l’aide dans ses débuts dans le triathlon en l’inscrivant au Striling Triathlon Club. Elle choisit de poursuivre ses études à l'université de Loughborough pour se donner de meilleures chances de progresser en triathlon où elle étudie également l'anglais et le théâtre[1].

Lessley Paterson obtient des résultats en compétition junior lors des championnats du monde de 1999, mais elle éprouve des difficultés en natation malgré de longues séances d'entraînement, les résultats dans cette discipline l’empêchent d'atteindre son but principal, obtenir une qualification pour les jeux olympiques. Elle échoue également pour les mêmes raisons à se qualifier pour les Jeux du Commonwealth de 2002. Après ces échecs, elle décide de renoncer au triathlon et déménage peu de temps après à San Diego en Californie où son mari Simon Marshall, a obtenu un emploi de professeur de sport à l'université d’état de la ville[2]. En y poursuivant ses études elle obtient au sein de cette université, un master en art dramatique[1].

Carrière en triathlon[modifier | modifier le code]

Elle ne pratique plus le triathlon jusqu'en 2007, de retour en Écosse pour des vacances d'été, Lesley Parterson participe aux championnats nationaux écossais, et remporte la course. Ce succès relance son désir de courir des triathlons. Elle découvre le circuit Xterra et après l'obtention d'une licence élite, elle s'essaie en 2008 à Temecula à une première compétition de cross triathlon. Malgré un manque de préparation et d’expérience de ce type de course, elle finit 9e. Ce résultat lui donne envie de progresser pour rivaliser au plus haut niveau. Elle prend un nouvel entraineur, Vince Fichera, et remporte une médaille d'argent au championnat du monde Xterra 2009, en 2010, elle participe à l'Ironman 70.3 de Californie et prend la deuxième place. En , elle rejoint l’équipe Trek/K-Swiss et obtient trois victoires consécutives lors du championnat du Pacifique Xterra. En 2011 elle remporte sa première victoire sur Ironman 70.3 à Mooseman dans la New Hampshire[3].

En , Lesley Paterson gagne le championnat du monde de Xterra à Maui, malgré une crevaison dans la partie vélo, elle bat la triple championne Melanie McQuaid[4], elle conserve son titre en 2012 en terminant quatre minutes devant la Chilienne Barbara Riveros Diaz[5]. Elle développe également un programme et une structure d'entrainement qu'elle nomme : Braveheart Coaching. Elle remporte de nouveau le titre en 2012.

En 2018, elle opère un retour gagnant lors des championnats du monde de triathlon cross où elle remporte un second titre, cinq ans après sa première victoire sur ce championnat. Elle construit sa victoire en maitrisant la partie course à pied ou elle prend le contrôle devant sa compatriote Nicole Walters et l’Italienne Eleonora Peroncini[6].

Autres activités sportives et professionnelles[modifier | modifier le code]

Après avoir joué au rugby dans sa jeunesse avec des garçons, pris des leçons de danse, étudié l’art dramatique, elle débute en parallèle à sa carrière sportive, une carrière de scénariste et de production cinématographique. Elle commence une production avec le scénariste britannique Ian Stokkel. Plus tard, elle écrit un scénario adapté d'un livre All quiet on the Western front. Avec le triathlon et le coatching, elle mène de front plusieurs carrières. Elle travaille au développement de la production d'une émission de télé réalité où des jeunes déshérités concourent pour préparer leur premier triathlon[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2009[7].

Année Compétition Pays Position Temps
2019 Championnat du monde Xterra - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 3 min 36 s
2018 Championnat du monde Xterra - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 29 min 8 s
Championnats du monde de triathlon cross Drapeau du Danemark Danemark Médaille d'or h 27 min 10 s
2016 Xterra France - Xonrupt Drapeau de la France France Médaille d'or h 38 min 30 s
Championnat du monde Xterra - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 25 min 2 s
2015 Championnat du monde Xterra - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 59 min 17 s
2013 Ironman 70.3 Californie Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille de bronze h 17 min 46 s
Championnat du monde de triathlon cross Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Médaille d'argent h 27 min 25 s
Championnat du monde Xterra - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 0 min 14 s
2012 Championnat du monde de triathlon cross Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 24 min 39 s
2011 Ironman 70.3 Mooseman Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or Timing
2013 Ironman 70.3 Californie Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 24 min 31 s
Xterra Philippines Drapeau des Philippines Philippines Médaille d'or Timing
Xterra Côte Ouest Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 30 min 4 s
2012 Championnat du monde Xterra - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 44 min 12 s
Xterra États-Unis Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or Timing
2011 Championnat du monde Xterra - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 45 min 59 s
Xterra Pacifique Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 33 min 13 s
2009 Championnat du monde Xterra - Maui Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 4 min 16 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Annie Brown, « Scots triathlete Lesley Paterson reveals how she overcame demons and self-doubt to become world champion », sur http://www.dailyrecord.co.uk (consulté le 6 avril 2015).
  2. (en) Don Norcross, « Athlete finds balance in life, training, triathlons », sur http://www.utsandiego.com, (consulté le 7 avril 2015).
  3. (en) Paul Moore, « Paterson And Kriat Win Ironman 70.3 », sur http://triathlete-europe.competitor.com (consulté le 6 avril 2015).
  4. (en) Tymothy Carlson, « Weiss, Paterson take XTERRA Worlds », sur http://www.slowtwitch.com, (consulté le 7 avril 2015).
  5. a et b (en) Bethany Leach Mavis, « Lesley Paterson: Riding Dirty », sur http://triathlete-europe.competitor.com, (consulté le 7 avril 2015).
  6. « Mondiaux Cross Triathlon Fyn : Ruzafa puissance 4, le bronze pour Daubord », sur redaction.triathlete.fr, (consulté le 12 juillet 2018).
  7. « Palmarès ITU : Lesley Paterson », sur www.triathlon.org (consulté le 6 avril 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]