Les Vignes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vignes.

Les Vignes
Les Vignes
Vue depuis le causse Méjean.
Blason de Les Vignes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement Florac
Canton La Canourgue
Code postal 48210
Code commune 48195
Démographie
Gentilé Vignerons
Population 102 hab. (2014 en diminution de -0.97 % par rapport à 2009)
Densité 3,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 16′ 44″ nord, 3° 13′ 41″ est
Altitude 420 m
Min. 400 m
Max. 1 022 m
Superficie 28,84 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Massegros Causses Gorges
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte administrative de la Lozère
City locator 15.svg
Les Vignes

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte topographique de la Lozère
City locator 15.svg
Les Vignes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Les Vignes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Les Vignes

Les Vignes est une ancienne commune française située dans le département de la Lozère en région Occitanie. La localité se trouve dans la partie centrale du site naturel classé des gorges du Tarn. Elle a intégré au la commune nouvelle de Massegros Causses Gorges.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village et son pont sur le Tarn.

Le village est construit au bord du Tarn, sur les flancs du plateau calcaire du causse de Sauveterre, face au causse Méjean, à environ 400 m d'altitude.

Pour y accéder, on peut emprunter d'abord l'autoroute A75.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes des Vignes[1]
Saint-Georges-de-Lévéjac
(Massegros Causses Gorges)
La Malène
Saint-Rome-de-Dolan
(Massegros Causses Gorges)
des Vignes Hures-la-Parade
Saint-Pierre-des-Tripiers

Le département de l'Aveyron est à 200 mètres au sud-ouest du territoire communal (commune de Mostuéjouls).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les Vignes, du latin Vinea (vignoble).

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune s'appelait Saint-Préjet-du-Tarn avant que le chef-lieu du bourg soit transféré en 1914 vers le hameau des Vignes[2].

Le , Les Vignes quitte la communauté de communes du Causse du Massegros[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires des Vignes
Période Identité Étiquette Qualité
1908 1920 Jules Costecalde    
1947 1959 Clément Costecalde    
1959 1977 Pierre Bouscary    
1977 1995 Léonce Costecalde    
juin 1995 mars 2008 Guy Benoit    
mars 2014 2017 Jean-Luc Poujol    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 102 habitants, en diminution de -0,97 % par rapport à 2009 (Lozère : -1,05 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
385427360365394391384367381
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
360361350335324325327331324
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
336310314295246220219177164
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
17716711310710311899107102
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Les ruines du Château des Vignes

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Les Vignes

Devise : "IN VINO AMICITIA" - Dans le vin la convivialité. Ecu chaussé : D'azur au cep de vigne arraché d'or, feuillé et fruité de quatre grappes de raisin du même, aux trois ondes aussi d'or en pointe. Chaussé de gueules à une tour crénelée d'or, maçonnée de sable, ouverte, du champ à destre et à senestre. Conçues par M. Michel Thuault, et officialisées le 17 juin 2008 par la Préfecture de la Lozère

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Arrêté n° SOUS-PREF2016335-0024 du 30 novembre 2016 », sur Préfecture de la Lozère, p 385-393, (consulté le 8 décembre 2016).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ernest Cord, Gustave Cord et Armand Viré, La Lozère : causses et gorges du Tarn, Masson, coll. « Guide du touriste, du naturaliste et de l'archéologue », , p. 269

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Les Vignes sur le site de l'office du tourisme des gorges du Tarn, causse de Sauveterre