Les Veuves de quinze ans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Veuves de quinze ans

Réalisation Jean Rouch
Acteurs principaux

Marie-France de Chabaneix
Véronique Duval

Sociétés de production Les Films de la Pléiade.
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Court métrage
Durée 25 minutes
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Veuves de quinze ans est un court métrage de fiction écrit et réalisé en 1966 par Jean Rouch, un des instigateurs, en France, du cinéma direct ou cinéma vérité.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La vie au jour le jour de deux jeunes filles du 16e arrondissement de Paris qui, entre la famille et les copains, cherchent le bonheur et l'amour. Présenté comme un essai sur les adolescentes de Paris, ce film stigmatise l'insouciance et la futilité de la jeunesse bourgeoise des années 1960. C'est aussi, comme le dit la critique Nathalie Mary dans la revue Bref, « peut-être le premier film désacralisateur sur l'adolescence, un des plus beaux et des plus intelligents, sans pudibonderie, fait par le plus rocker des griots, quelques années avant Une vraie jeune fille de Catherine Breillat »[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]