Les Trophées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Trophées
Auteur José-Maria de Heredia
Genre Recueil de poèmes parnassiens
Éditeur Alphonse Lemerre
Lieu de parution Paris
Date de parution 1893

Les Trophées est un recueil de poèmes parnassiens de José-Maria de Heredia, publié en 1893 chez Lemerre et comprenant la quasi-totalité de son œuvre poétique. Composé de 118 sonnets et 4 poèmes, il est le dernier sommet du mouvement Parnasse.

Structure du recueil[modifier | modifier le code]

Le recueil est composé de 7 parties ; les trois premières suivent un ordre chronologique :

  • La Grèce et la Sicile (39 sonnets)
  • Rome et les barbares (23 sonnets)
  • Le Moyen Âge et la Renaissance (25 sonnets)
  • L'Orient et les Tropiques (9 sonnets)
  • La nature et le rêve (22 sonnets)
  • Romancero (3 poèmes)
  • Les Conquérants de l'Or (1 poème)

Éditions[modifier | modifier le code]

L'édition originale, in-8°, est datée de 1893 mais en réalité tirée en décembre 1892. Succès rapide et éclatant, elle est suivie d'une nouvelle édition in-8° en février 1893 puis d'une édition in-12 en mars 1893 où figure un poème supplémentaire, « Le Thermodon »[1].

L'édition Descamps-Scrive de 1907 (in-4°) est posthume, mais ses épreuves ont été relues par Heredia. Elle fait figurer deux poèmes supplémentaires, « Les Rostres » et « Un nom »[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Yann Mortelette (dir.), José-Maria de Heredia, poète du Parnasse, PUPS, 2006, p. 197.

Sur les autres projets Wikimedia :