Les Traducteurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Traducteurs
Réalisation Régis Roinsard
Acteurs principaux
Sociétés de production Trésor Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre thriller
Durée 105 minutes
Sortie 2020

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Traducteurs est un thriller français réalisé par Régis Roinsard, dont la sortie est prévue en 2020[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Neuf traducteurs sont rassemblés dans une somptueuse demeure pour travailler sur la traduction du dernier tome d'un immense succès mondial. Pour éviter toute fuite, ils n'ont aucun contact avec l'extérieur. Cependant, les dix premières pages du roman vont être dévoilées sur Internet. Alors que tout le monde se demande d'où vient la fuite, le hacker exige une énorme rançon pour ne pas dévoiler le reste du roman.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Régis Roinsard déclara que l'idée du film s'inspire du dispositif qu'avait pris l'éditeur Doubleday pour la traduction d'Inferno de Dan Brown, s'annonçant comme un best-seller. Pour garantir une sortie simultanée à travers le monde sans fuites, les traducteurs étaient quasiment cloisonnés dans le bunker de Mondadori à Milan avec des mesures très strictes de confidentialité[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18686091.html
  2. « Les Traducteurs : anecdotes », sur Allociné : « Et puis, je suis tombé sur plusieurs articles autour de la traduction du livre de Dan Brown, Inferno. Douze traducteurs internationaux avaient été enfermés dans un bunker en Italie pour traduire son dernier roman. Ce qui m'a interpellé et fasciné, c'est qu'un produit culturel nécessite qu'on le protège comme s'il s'agissait de pierres précieuses. […] J'avais mon sujet ! »
  3. « "J'ai traduit Dan Brown dans un bunker, il y avait deux gardes armées" », sur BibliObs,

Liens externes[modifier | modifier le code]