Les Terrasses (Liège)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Terrasse.

Les Terrasses
Les Terrasses (Liège)
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Liège
Commune Blason de Liège Liège
Section Liège
Quartier administratif Centre
Étapes d’urbanisation XIXe siècle (comblement des bras de la Meuse)
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 58″ nord, 5° 34′ 15″ est
Superficie 11,21 ha = 0,1121 km2
Transport
Bus TEC Liège-Verviers
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Liège

Voir sur la carte administrative de Liège
City locator 14.svg
Les Terrasses

Les Terrasses est un lieu-dit de la ville de Liège sur la rive gauche de la Meuse. Il fait partie du quartier administratif du centre et est délimité par l'avenue Blonden, le boulevard Piercot, l'avenue Rogier et la Meuse. Il constitue une zone de transition entre le Parc d'Avroy et le Pont Albert Ier sur la Meuse. Dans l'ancienne principauté de Liège, il faisait partie du quartier d'Avroy.

Historique[modifier | modifier le code]

Au cours du XIXe siècle, d'importants travaux de rectification du tracé de la Meuse et de ses bras sont entrepris. Lors de ses travaux, on aménage un vaste plan d’eau de quatre hectares pour servir de bassin de commerce qui sera en quelque sorte le premier port fluvial de Liège. Le nouvel aménagement des lieux crée une île qui, par analogie avec le bassin portuaire, prend le nom d’île de Commerce (un terrain vague, marécageux, inculte, mais promis à un avenir économique considérable). Le bassin s'avère très vite mal adapté aux besoins des bateliers, et l'île de Commerce qui se trouve entre celui-ci et la Meuse reste à l'abandon. À la fin des années 1870, Hubert-Guillaume Blonden, directeur des travaux à la ville de Liège, décide d'établir à cet endroit un parc et un nouveau quartier résidentiel.

Rues des Terrasses[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Ricardo Gutierrez, « Des parcours liégeois d'art public de la théorie à la pratique : visites guidées dans la ville », Le Soir,‎ , p. 29 (lire en ligne, consulté le 6 février 2017)

Article connexe[modifier | modifier le code]