Les Sorcières d'Akelarre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Sorcières d'Akelarre
Titre original Akelarre
Réalisation Pablo Agüero
Scénario Pablo Agüero
Katell Guillou
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Argentine Argentine
Genre Historique
Drame
Durée 90 minutes
Sortie 2020


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Sorcières d'Akelarre (Akelarre) est un film hispano-franco-argentin réalisé par Pablo Agüero, sorti en 2020.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1609 au Pays basque, cinq jeunes filles d’un village de pêcheurs sont arrêtées et accusées de sorcellerie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

En 2008, alors à Cannes pour présenter son premier long métrage Salamandra à la Quinzaine des réalisateurs, Pablo Agüero tombe sur l'essai de Jules Michelet La Sorcière qui l'intéresse beaucoup, et lui fait prendre conscience que la représentation des sorcières dans la culture est celle des inquisiteurs. Il imagine alors un film qui prendrait le point de vue des victimes, de faire « un film de sorcière sans sorcière »[1].

L'histoire est inspirée des notes que Pierre de Rosteguy de Lancre a écrites sur son voyage au pays basque français en 1609 dans son ouvrage Tableau de l'inconstance des mauvais anges et démons. Selon le réalisateur Pablo Agüero, le film « est le résultat d'une longue enquête. En partant du livre de Pierre de Rosteguy de Lancre, qui dépeignait la sorcière comme une femme révolutionnaire, j'en suis venu à la singulière histoire du peuple basque, qui, contrairement aux Bretons ou aux Cathares, a résisté »[2].

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,3/5[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 35e cérémonie des Goyas : meilleure actrice pour Amaia Aberasturi, meilleure direction de production, meilleure photographie, meilleur son

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]