Les Six Livres de la République

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Six Livres de la République

Les Six Livres de la République (Paris, 1576) est un ouvrage de Jean Bodin, théoricien, juriste et philosophe français.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Six Livres ont été écrits d'abord en langue vulgaire et ont été traduits en latin par l’auteur lui-même. Entre 1576 et 1629, cet ouvrage a connu au moins quatorze éditions françaises et neuf éditions latines[1]. Dès la fin des années 1570, l'ouvrage de Bodin était étudié à Cambridge et c'est pour des publics universitaires de ce genre que Bodin en a fait une version en latin, publiée en 1586[2]. Il a été abondamment discuté en France, en Angleterre et dans les pays germaniques[3]. L'ouvrage se trouvait dans les bibliothèques des premiers colons puritains de Nouvelle-Angleterre dès 1620[4].

Sa vision[modifier | modifier le code]

Dans Les Six Livres de la République, Jean Bodin élabore le concept clé de l’État moderne dont l’existence se définit par la souveraineté, dont l’attribut principal est la « puissance de donner et casser la loi ». Il met également à jour une nouvelle classification des régimes politiques (démocratie, monarchie, aristocratie, etc).

Rejetant la méthode scolastique et utopique, il remodèle la pensée politique en utilisant la méthode historique - surtout l'histoire constitutionnelle des principaux États européens.

Cette œuvre magistrale et préceptrice de la politique moderne sert encore de référence aujourd’hui aux juristes et philosophes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. République 1986, p. 6.
  2. Maloy 2917, p. 4.
  3. Maloy 2917, p. 10.
  4. Maloy 2917, p. 8.

Ouvrages cités[modifier | modifier le code]

  • Les six livres de la République, Paris, Arthème Fayard, .
  • (en) J. S. Maloy, « Bodin’s Puritan Readers and Radical Democracy in Early New England », Journal of the History of Ideas, University of Pennsylvania Press, vol. 78, no 1,‎ , p. 1-25

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :