Les Six Livres de la République

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les Six Livres de la République

Les Six Livres de la République (Paris, 1576) est un ouvrage de Jean Bodin, théoricien, juriste et philosophe français.

Sa vision[modifier | modifier le code]

Dans Les Six Livres de la République, Jean Bodin élabore le concept clé de l’État moderne dont l’existence se définit par la souveraineté, dont l’attribut principal est la « puissance de donner et casser la loi ». Il met également à jour une nouvelle classification des régimes politiques (démocratie, monarchie, aristocratie, etc).

Rejetant la méthode scolastique et utopique, il remodèle la pensée politique en utilisant la méthode historique - surtout l'histoire constitutionnelle des principaux États européens.

Cette œuvre magistrale et préceptrice de la politique moderne sert encore de référence aujourd’hui aux juristes et philosophes.

Les Six Livres ont été écrits en langue vulgaire et ont été traduits en latin par l’auteur lui-même.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :