Les Signes parmi nous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Signes parmi nous
Auteur Charles-Ferdinand Ramuz
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Genre roman
Éditeur Éditions des Cahiers vaudois
Lieu de parution Lausanne
Date de parution 1919
Chronologie

Les Signes parmi nous est un roman de Charles-Ferdinand Ramuz publié en 1919.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Signes parmi nous est un roman de Charles-Ferdinand Ramuz (1878 † 1947), publié en juin 1919 par les Éditions des Cahiers vaudois[1].
Après Le Règne de l'esprit malin et La Guérison des maladies, Ramuz continue une série de romans où il invente et découvre des mythes [2] paysans mettant en scène des forces cosmiques, le Bien et le Mal, le jeu entre la vie et la mort. Suivront Terre du ciel (1921) et Présence de la mort (1922).

Résumé[modifier | modifier le code]

Ce 31 juillet 1918, Caille, un colporteur biblique, longe le lac et arrive au village...« et partout les Signes se levaient autour de lui » : La guerre...la grippe espagnole commence à toucher les jeunes, les vieux et même le docteur...deux, quatre, cinq morts...la grève des ouvriers de la verrerie...l'orage qui gronde...l'Apocalypse...la fin.
C'était seulement un gros orage. En Champagne, les Alliés ont avancé de 7 kilomètres, fait 25000 prisonniers. Caille va reprendre la route, car le Seigneur a encore été miséricordieux...

Éditions en français[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Doris Jakubec, Les Signes parmi nous - Notice de Doris Jakubec, in C. F. Ramuz, Romans – I, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade (2005), pp. 1676-1695 (ISBN 2-07-011639-5)
  2. « le poète est lui-même un trouveur de mythes et [qu']il n'est même que cela ». Charles-Ferdinand Ramuz