Les Secrets de la mer Rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Secrets de la mer Rouge
Langue
Auteur
Genre
Date de parution
Pays

Les Secrets de la mer Rouge est le premier récit autobiographique d'Henry de Monfreid (1931), dépeignant ses aventures comme apprenti chasseur de perles et trafiquant d'armes dans la corne de l'Afrique en 1914. C'est dans le détroit de Bab-el-Mandeb, entre l'île de Périm et le Yémen, plus précisément dans le canal oriental de Bab Iskender qu'Henry de Monfreid promet de se faire musulman après que son bateau a failli couler.

L'ouvrage s'achève sur la saisie de son bateau et une peine de six mois d'emprisonnement, réduite à trois mois en échange de sa mobilisation forcée pour la guerre et son retour en France.

La première édition a été publiée aux éditions Grasset en 1931.

L'œuvre donne une peinture acide des mœurs coloniales françaises. Monfreid se dépeint comme un champion de l'honneur à l'ancienne et de la cause de la France éternelle.

L'ouvrage a fait l'objet d'une adaptation au cinéma, en 1937, Les Secrets de la mer Rouge de Richard Pottier, avec Harry Baur, et d'une adaptation télévisuelle (série), Les Secrets de la mer Rouge réalisée par Claude Guillemot et Pierre Lary diffusée en 1967 (1re série) et 1975 (2e série).