Les Saisons et les Jours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la [[littérature <adjF>]] image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant la littérature américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les Saisons et les Jours (titre original Lamb in His Bosom) est un roman de l’écrivaine américaine Caroline Miller (Waycross, - Waynesville, (à 88 ans)), paru en 1933[1].

Le roman obtient le prix Pulitzer du roman 1934.

Margaret Mitchell l’a qualifié de « plus grand livre sur le Sud et ses habitants »[2].

Thème[modifier | modifier le code]

Le roman raconte la vie d’un couple de pionniers de Géorgie du début du XIXe siècle.

Traduction récente en français[modifier | modifier le code]

  • Les Saisons et les Jours, [« Lamb in His Bosom »], traduit par Michèle Valencia, Paris, Éditions Belfond, coll. « Vintage », 2013, 437 p. (ISBN 978-2-7144-5116-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 20th-Century American Bestsellers », sur http://www.lis.illinois.edu/ (consulté le 23 janvier 2013)
  2. Josyane Savigneau, « On lirait le Sud », sur Le Monde.fr,‎ (consulté le 23 janvier 2013)