Les Saisons de notre amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Saisons de notre amour
Description de cette image, également commentée ci-après
Francesca (Anouk Aimée) et Vittorio (Enrico Maria Salerno)

Titre original Le stagioni del nostro amore
Réalisation Florestano Vancini
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Durée 93 minutes
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Saisons de notre amour (titre original : Le stagioni del nostro amore) est un film italien réalisé par Florestano Vancini, sorti en 1966.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vittorio Borghi, journaliste marqué à gauche, traverse une crise intérieure, à la fois politique et sentimentale. Il est amoureux d'une adolescente, Elena, et en rupture définitive avec son épouse, Milena. Il éprouve le besoin d'opérer un retour vers sa ville d'origine : Mantoue. Là, il revoit des amis de son père, des compagnons d'école ou des camarades liés au milieu de la Résistance avec lesquels il partagea autrefois les durs combats d'après-guerre. L'évocation des souvenirs du passé semble raviver les passions et les émotions de la jeunesse. En réalité, l'impression est plutôt fragile : Vittorio s'aperçoit, qu'autour de lui, tout a désormais changé. Les hommes et les situations ne sont plus les mêmes. De son côté, l'idéal auquel il se raccrochait s'est effrité, cédant la place à la désillusion et l'amertume. Entre ses anciens amis et lui-même, la reconnaissance mutuelle n'est maintenant qu'une survivance liée à l'Histoire. Tout s'achève, avant tout, sur l'image d'une salle de danse dans laquelle des adolescents, heureux et insouciants, se laissent entraîner, au son d'un juke-box, sur des airs à la mode. Jeunes hommes et jeunes femmes, très éloignés en tout cas, des aspirations qui furent celles de Vittorio, à cet âge-là...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • Entre ses récits historiques — La Longue Nuit de 43 (1960) ; La banda Casaroli (1962) ; Bronte - Cronaca di un massacro... (1972) et Il Delitto Matteotti (1973) — et ses drames sentimentaux — La calda vita (1964) ; Amore amaro (1974) et Un dramma borghese (1979) — Florestano Vancini aura su synthétiser son cinéma et son époque dans Le stagioni del nostro amore (1966), juge A. Pezzotta dans le Dictionnaire du cinéma italien[1]. À travers les aventures d'un ancien communiste en crise, écrit-il encore, « il dresse le portrait d'une génération d'intellectuels de gauche qui prennent conscience de leur vieillissement et de leur échec. » L'œuvre a provoqué, dès sa sortie, de multiples polémiques. Vancini fut contraint de la remonter. La version originale a été restaurée ces dernières années[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouveau Monde éditions, Paris, 2014.
  2. Dictionnaire du cinéma italien, op. cité.

Liens externes[modifier | modifier le code]