Les Sabots d'Hélène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'album, voir Les Sabots d'Hélène (album).
Les Sabots d'Hélène

Chanson de Georges Brassens
extrait de l'album Les Sabots d'Hélène
Sortie 1954
Durée 2:47
Genre Chanson française
Auteur-compositeur Georges Brassens
Label Polydor

Pistes de Les Sabots d'Hélène

Les Sabots d'Hélène est une chanson de Georges Brassens parue en 1954 en ouverture de son troisième album Les Sabots d'Hélène, auquel elle donne son titre.

Thématique[modifier | modifier le code]

Dans cette chanson, Brassens évoque le fait que chez n'importe quelle femme, y compris la plus modeste ou la plus humble, on peut y trouver de la bonté, de la joie de vivre, de l'aide, et de l'amour. Lui-même est tombé amoureux de cette Hélène, qui bien que venant de la campagne, se révèle être une femme admirable, digne d'intérêt et d'amour.

Intertextualité[modifier | modifier le code]

Les paroles font allusion à la chanson populaire En passant par la Lorraine[1]. En 2014, le groupe franco-allemand Mannijo reprend les deux chansons En passant par la Lorraine et Les Sabots d'Hélène en une seule[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dimitris Papanikolaou, Singing Poets: Literature and Popular Music in France and Greece, Londres, Legenda, coll. « Studies in Comparative Literature » (no 11), , 179 p. (ISBN 978-1-904350-62-0), p. 23.
  2. (en) « Mannijo – Café-Klatsch », sur Discogs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]