Les Roches-l'Évêque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Évêque.
Les Roches-l'Évêque
Les Roches-l'Évêque
L'église Saint-Almire.
Blason de Les Roches-l'Évêque
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Vendôme
Canton Montoire-sur-le-Loir
Intercommunalité Communauté d'agglomération Territoires Vendômois
Maire
Mandat
Jocelyne Pesson
2014-2020
Code postal 41800
Code commune 41192
Démographie
Gentilé Rupiépiscopiens
Population
municipale
278 hab. (2015 en diminution de 4,79 % par rapport à 2010)
Densité 116 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 46′ 38″ nord, 0° 53′ 32″ est
Altitude Min. 66 m
Max. 134 m
Superficie 2,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Les Roches-l'Évêque

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Les Roches-l'Évêque

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Roches-l'Évêque

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Roches-l'Évêque

Les Roches-l'Évêque est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire. Ses habitants s'appellent les Rupiépiscopiennes et les Rupiépiscopiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 mars 2014 Jocelyne Pesson - Maire
mars 2001 mars 2008 Maryvonne Janssens - Maire
1897 1907 Jacques-René Gallas - Maire
1896 1897 Arsène Vervant - Maire
1893 1896 Jules Fandeux - Maire
1880 1893 Gallas-Landault - Adjoint, puis maire
1878 1880 Léandre Cormier - Maire
1874 1878 Dominique Philippeau - Maire
1873 1874 Glaume-Richedeau - Adjoint, dans les fonctions de maire
1871 1873 Edouard Pelletier - Maire
1870 1871 Glaume-Richedeau - Adjoint, dans les fonctions de maire
1848 1870 Pierre Cormier - Adjoint, dans les fonctions de maire
1842 1848 Pillette-Courcelles - Maire
1831 1842 Baptiste Aubert - Maire
1813 1831 Pierre Porcher-Aveline - Maire
1806 1813 Breton - Maire
an VII an XI Jean Badaire - Maire
an VII an VII Breton - Adjoint, dans les fonctions de maire
an III an VII Pierre Raison - Curé et maire
an II an III François Aveline - Maire
1793 an II Pierre Raison - Curé et maire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2015, la commune comptait 278 habitants[Note 1], en diminution de 4,79 % par rapport à 2010 (Loir-et-Cher : +0,9 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
585 549 615 569 624 655 675 645 640
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
600 589 608 595 627 594 573 537 521
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
509 503 487 412 399 356 316 297 312
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
320 322 284 256 302 283 289 290 284
2015 - - - - - - - -
278 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (26,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52,8 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,3 %, 15 à 29 ans = 13,1 %, 30 à 44 ans = 20,9 %, 45 à 59 ans = 22,9 %, plus de 60 ans = 22,8 %) ;
  • 47,2 % de femmes (0 à 14 ans = 17,5 %, 15 à 29 ans = 18,2 %, 30 à 44 ans = 22,6 %, 45 à 59 ans = 19 %, plus de 60 ans = 22,6 %).
Pyramide des âges à Les Roches-l'Évêque en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
1,3 
90  ans ou +
0,7 
6,5 
75 à 89 ans
6,6 
15,0 
60 à 74 ans
15,3 
22,9 
45 à 59 ans
19,0 
20,9 
30 à 44 ans
22,6 
13,1 
15 à 29 ans
18,2 
20,3 
0 à 14 ans
17,5 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr LesRoches-lEveque (LoirCher).svg

Les armoiries des Roches-l'Evêque se blasonnent ainsi :

De pourpre à la croix d'argent cantonnée en chef à dextre d'un roc d'échiquier du même.

Création G. Tisserand - J.P Fernon (1989)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Serge Lama, chanteur, auteur, interprète habite la commune à l'écart du village.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]