Les Robots de l'aube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Robots de l'aube
Auteur Isaac Asimov
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Robots of Dawn
Éditeur Doubleday
Lieu de parution New York
Date de parution 1983
ISBN 0-385-18400-X
Version française
Traducteur France-Marie Watkins
Éditeur J'ai lu
Collection Science-fiction
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Couverture Philippe Caza
Nombre de pages 256 & 288
ISBN 2-277-21602-X
Série Cycle des robots
Chronologie

Les Robots de l'aube (titre original : The Robots of Dawn) est un roman d'Isaac Asimov publié en 1983, venant après Les Cavernes d'acier et Face aux feux du soleil dans le cycle des robots.

Résumé[modifier | modifier le code]

Elijah Baley, enquêteur terrien (dont la première enquête est narrée dans Les Cavernes d'acier et la seconde dans Face aux feux du soleil) est depuis deux ans un héros mal dépeint à son goût à la suite de sa réussite dans Face aux feux du soleil. Il est désormais de grade C-7 et en use pour former un groupe de personnes capables de vivre à l'« Extérieur » (les Terriens, à force de vivre sous terre, sont devenus agoraphobes). Ainsi, il tente de préparer ces personnes (parmi lesquelles se trouve son fils Bentley) à quitter la Terre pour coloniser d'autres planètes.

Il est alors de nouveau chargé d'une enquête difficile. Il est envoyé sur Aurora pour élucider le « roboticide » de l'un des deux seuls robots humanoïdes (androïdes à l'apparence humaine) jamais fabriqués, R. Jander Panell. Le second, R. Daneel Olivaw, sera de nouveau son assistant au cours de cette enquête. Ici, son travail consistera également à le protéger, sur une planète dont les habitants n'apprécient que très peu sa présence.

Le robot a visiblement été « tué » par « gel mental », l'induction dans ses circuits logiques d'une contradiction insoluble, ce qui provoque irrémédiablement l'arrêt d'un robot positronique. Or la seule personne capable de provoquer ce gel mental, n'est autre que le concepteur de Jander : le Docteur Fastolfe, qui jure être le seul capable de le faire, mais qui nie l'avoir fait.

Les deux seuls robots humanoïdes sont l'œuvre d'un roboticien de génie, le docteur Han Fastolfe (et du docteur Sarton, dont l'assassinat à Spacetown est l'objet du roman Les Cavernes d'acier). De plus, celui-ci est le principal (et l'un des rares) Spaciens à espérer que les Terriens prendront de nouveau la voie de l'espace pour s'étendre pour la seconde fois dans la galaxie, jugeant que les mondes spaciens sont en stagnation, voire sur le déclin.

Elijah Baley est cette fois-ci demandé directement par Aurora et son Président qui suit une idée du roboticien. Les intérêts de la Terre et d'Aurora, le premier et le plus puissant des mondes spaciens, sont en jeu. En effet, Falstolfe est la cible d'un groupement politique, les globalistes, qui veulent ensemencer la galaxie de robots humanoïdes dans le but de reproduire sur toutes les nouvelles planètes colonisées la société d'Aurora.

Le Monde[modifier | modifier le code]

La troisième partie des aventures d'Elijah Baley, Les robots de l'aube, se déroulent sur la planète Aurora, la planète la plus puissante des mondes spaciens, et où les mœurs sont bien différentes de celles qui règnent dans les cavernes d'acier terriennes ou sur Solaria, les deux mondes qu'Asimov nous a fait découvrir dans les deux précédents livres.

Autres supports[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]