Les Rejetons de l'ombre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Rejetons de l'ombre
Auteur Orson Scott Card
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Shadow in Flight
Éditeur Tor Books
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 0-312-86860-X
Version française
Traducteur Arnaud Mousnier-Lompré
Éditeur L'Atalante
Collection La Dentelle du cygne
Lieu de parution Nantes
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 208
ISBN 978-2841726288
Série La Saga des ombres
Chronologie

Les Rejetons de l'ombre (titre original : Shadow in Flight) est un roman de science-fiction publié en 2012 par Orson Scott Card (États-Unis).

Ce roman est le cinquième tome de La Saga des ombres et fait suite à L'Ombre du géant.

Résumé[modifier | modifier le code]

Bean s'est envolé pour les étoiles en compagnie de ses trois enfants : Ender, Cincinnatus et Carlotta — qui partagent avec lui les gènes artificiels responsables de son intelligence supérieure et de son gigantisme. La dilatation temporelle induite par la vitesse de leur voyage donne aux scientifiques terriens plusieurs générations pour trouver un remède, mais en vain. Entre temps, la Terre les a oubliés... Tout n'est cependant pas perdu : les naufragés vont faire la découverte d'un vaisseau inconnu qui se révèle être un navire doryphore — l'espèce extraterrestre que Bean et le reste du dish d'Ender avait pourtant cru avoir exterminée suite à l'école de guerre. La taille de Bean l’empêchant de se déplacer et son cœur étant trop fragile pour supporter le moindre effort, les trois enfants abandonnent donc leur vaisseau et plongent au cœur du vaisseau stellaire doryphore qui semble abandonné et envahi par une espèce de rat extraterrestre agressive. À la recherche d'un pilote éventuel, les jeunes explorateurs finissent par trouver dans la salle de commande cinq mâles doryphores qui n'ont pas succombé à la mort de leur reine. Après avoir réussi à communiquer avec les Doryphores puis récupéré des tissus cellulaires, Ender parvient à trouver une issue possible à la déficience génétique qui les condamne à mourir de gigantisme avant d'avoir atteint la majorité.

Bibliographie[modifier | modifier le code]