Les Producteurs (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Producteurs.

Les Producteurs
Auteur Antoine Bello
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur Éditions Gallimard
Collection Blanche
Date de parution
Nombre de pages 528
ISBN 978-2070147854
Chronologie

Les Producteurs est un roman d'Antoine Bello publié en mars 2015 aux éditions Gallimard qui clôt la trilogie entamée avec Les Falsificateurs (2007) et Les Éclaireurs (2009).

Résumé[modifier | modifier le code]

Siégeant désormais au Comité exécutif du Consortium de falsification du réel, Sliv se met en tête de redéfinir la mission de son employeur à l'heure d'Internet et des réseaux sociaux. Il renoue avec Lena Thorsen et reçoit l'aide d'Ignacio Vargas, un ancien agent du CFR reconverti dans le conseil en storytelling.

L'action se déroule à Reykjavik, Toronto, Hollywood, Dublin, Hong Kong, Sydney et Veracruz.

Parmi les productions : le placement de Sarah Palin, l'aide à l'élection de Barack Obama, et la découverte d'artefacts maya, dont un codex chupac (d'une peuplade maya imaginaire adorant un dieu de la concorde, Chupacan).

Réception critique[modifier | modifier le code]

Étienne de Montety, dans Le Figaro, souligne l'adresse de Bello à se glisser dans les interstices de l'actualité pour en donner une interprétation romanesque[1]. Pour Thierry Gandillot (Les Echos), Les Producteurs évoquent le Evelyn Waugh de Scoop revisité par Marshall McLuhan[2]. Moins enthousiaste, Ludovic Barbieri (Chronic'art) juge la dimension sentimentale du récit peu convaincante, comme si "le roman n'avait guère de temps à perdre avec les amourettes"[3].

Éditions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]