Les Premiers, les Derniers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Premiers, les Derniers
Réalisation Bouli Lanners
Scénario Bouli Lanners
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Comédie dramatique
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Premiers, les Derniers est une comédie dramatique belge écrite, réalisée et interprétée par Bouli Lanners et sorti en 2016

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux chasseurs de prime sont engagés pour retrouver un téléphone portable appartenant à une personne très influente.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Projet et réalisation[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en partie le long de la voie d'essai de l'aérotrain d'Orléans[2], ainsi qu'à Barmainville et Toury, dans le département d'Eure-et-Loir.

La scène du croque-mort (Max Von Sidow) a été tournée dans l'ancienne gare de triage de Montzen-Gare (50°43'09.3"N 5°57'34.6"E) qui est située dans la région natale de Bouli Lanners (Commune de Plombières, Province de Liège, Belgique). Cet ancien bâtiment de la SNCB est aujourd'hui laissé à l'abandon.

Musiques[modifier | modifier le code]

La musique originale est composée et interprétée par Pascal Humbert. Les musiques ou chansons du film sont[3] :

  • One bear with me et End of the water line et Fugue, interprétées par Lilium
  • Singing grass, interprétée par Wovenhand
  • Keep on et Cheap killers boogie, interprétées par Cheap Killers
  • The Reindeer interprétée par Limousine
  • A Beautiful life interprétée par Max von Sidow
  • Maybe I, écrite, composée et interprétée par Bertrand Cantat
  • Beneath the rose, écrite, composée et interprétée par Micah P. Hinson

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Dupontel en chasseur de primes pour Bouli Lanners
  2. Non signé, « Les Premiers, les Derniers de Bouli Lanners : « Un film crépusculaire » », sur www.bienpublic.com, Est Bourgogne Media, (consulté le 23 janvier 2016).
  3. Générique de fin de film.
  4. a et b Philippe Manche, « Bouli Lanners est primé deux fois », sur Le Soir, (consulté le 25 février 2016).
  5. « Bouli Lanners remporte, avec Les Premiers, les Derniers, le Label Europa Cinemas au Panorama de la Berlinale », sur Europa Cinemas, (consulté le 25 février 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]