Les Ponts de Toko-Ri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Ponts de Toko-Ri
Description de cette image, également commentée ci-après

Grace Kelly et William Holden

Titre original The Bridges at Toko-Ri
Réalisation Mark Robson
Scénario Valentine Davies
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film de guerre
Durée 102 minutes (1 h 42)
Sortie 1955

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Ponts de Toko-Ri (The Bridges at Toko-Ri) est un film de guerre américain réalisé par Mark Robson et sorti en 1954. Il retrace des événements de la guerre de Corée.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la guerre de Corée, un aviateur, le Lieutenant Harry Brubaker (William Holden) de la United States Navy pilotant un F9F-2 Panther (un des premiers avions à réaction) basé sur le porte-avions de l'US Navy USS Oriskany (CV-34), doit affronter ses peurs, entre quelques permissions passées auprès de sa femme Nancy (Grace Kelly), en particulier celle d'effectuer une mission suicide en bombardant les ponts de Toko-Ri en Corée du Nord , objectif stratégique en novembre 1952. Le début du film commence par ce texte: "ce film est un hommage rendu à la marine américaine et spécialement aux hommes des forces aéro-navales de la flotte du pacifique. Sans eux eux, ce film n'aurait pu être réalisé". Les Ponts de Toko-Ri fut l'un des plus gros succès de 1955 et obtint l'oscar des meilleurs effets spéciaux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • William Holden hésita à faire le film, inspiré d'un roman éponyme assez noir de James A. Michener paru aux editions Amot dûment, et dont les scénaristes avaient modifié la fin en Happy-end. Il accepta finalement après avoir obtenu l'assurance que la fin du roman serait respectée. Il obtient aussi que le rôle de sa femme soit donné à Grace Kelly
  • Quelques mois à peine après la guerre de Corée, les scènes en mer furent tournées à bord du porte-avions USS Oriskany (CV-34), le dernier des 24 exemplaires de la classe Essex lancée en pleine 2e guerre mondiale en 1942 avec 30 800 tonnes et près de 3 460 personnes de bord - le 1er fut le USS Essex (CV-9) avec 27 100 tonnes (actif de 1942 à 1969). Commandé dès 1942 mais lancé en 1945, le bâtiment fut commissionné de 1950 à 1975. Indépendamment du film et plus tard durant la guerre du Viêt Nam, le CV 34 subit en 1966 un grave accident à la suite de l'explosion d'un leurre magnétique qui causa la mort de 44 personnels de bord dont de nombreux aviateurs. Remis en état dès 1967, il fut mis à la retraite en 1975. Il devait originellement être démantelé en 1994 mais fut finalement sabordé puis coulé dans le Golfe du Mexique en 2006 afin de servir de récif (au Sud de la côte de Pensacola). Après 25 ans de service en Corée, au Vietnam, et en Méditerranée.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Dans le Buck Danny N° 36 Les Anges bleus, lors de son arrivée en Iran, le pilote au masque de cuir "Ted Mulligan" explique à Buck Danny avoir subi ses blessures au visage lors de l'attaque de ponts de Toko-ri, s'étant crashé dans un champ au retour.

Liens externes[modifier | modifier le code]