Les Poneys sauvages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Poneys sauvages
Auteur Michel Déon
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur Éditions Gallimard
Collection Blanche
Date de parution
Nombre de pages 469
ISBN 2070269418

Les Poneys sauvages est un roman de Michel Déon paru le aux éditions Gallimard et ayant reçu le Prix Interallié la même année.

Résumé[modifier | modifier le code]

Alternant la narration et le style épistolaire, Les Poneys sauvages est l'histoire d'une amitié indestructible entre le narrateur et quatre hommes (Horace McKay, Barry Roots, Georges Saval et Cyril Courtney), dont les destins se croisent depuis leurs études dans une université anglaise. Tous sont tout à la fois et à des degrés divers, poètes, agents-secrets, globe-trotteurs fantasques et imprévisibles, esthètes flamboyants, désintéressés ou passionnés. Traversant la Seconde Guerre mondiale, où Cyril Courtney trouvera la mort mais restera toujours présent dans le récit, et la Guerre Froide, l'action se déroule de l'Angleterre à la Grèce, en passant par l'Irlande, l'Italie, l'Union soviétique ou le Yémen. L'amitié, qui est l'axe central du roman mais qui ne dit jamais son nom, reste faite à travers de longues années, d'un tissu inextricable de liens d'admiration, de compétition, voire de rivalité, d'estime, de déguisement, de pudeur et de fidélité.

Éditions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :