Les Petits matins (maison d'édition)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Les Petits Matins, film français sorti en 1962.
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création
Fondée par Marie-Édith Alouf
Olivier Szulzynger
Fiche d’identité
Spécialités Écologisme
Sciences économiques
Langues de publication Français
Site web lespetitsmatins.fr

Les Petits matins est une maison d'édition créée en 2005, par Marie-Édith Alouf et Olivier Szulzynger. Elle publie une vingtaine de titres par an, dont principalement des essais.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les Petits matins publie des essais qui analysent les évolutions et les transformations de la société, particulièrement ses mutations écologiques et économiques. Du reportage à l’enquête, nourris de témoignages, les ouvrages abordent des thèmes aussi variés que les implications de la crise financière (Ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut presque jamais les croire, de Pascal Canfin), les interrogations autour de la croissance, les dégâts environnementaux (Le Nucléaire, une névrose française. Après Fukushima, à quand la sortie ?, de Patrick Piro), le monde du travail, les problématiques sociales, les nouvelles formes de militantisme…

Certains livres sont publiés en partenariat avec le mensuel Alternatives économiques.

Les ouvrages sont diffusés et distribués en librairie par Diffusion Seuil/Volumen.

Collections[modifier | modifier le code]

Avec la collection « Les grands soirs », dirigée par Jérôme Mauche, Les Petits matins publient des textes littéraires et poétiques qui allient recherche formelle et souci du réel, pour des expériences de lecture fantasque, durable, glamour et drôle : L'Ouverture de la pêche de Jacques Barbaut, Sixty nine sit' poems de Stéphane Rosière, Nef de Cole Swensen, Delenda Ouest de Joseph Mouton, La Blondeur de Cécile Mainardi, 478 jours naturels de Bernard Collin

Lien externe[modifier | modifier le code]