Les Petits Ruisseaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Petits Ruisseaux
Description de cette image, également commentée ci-après
La Mini Comtesse d'Émile

Réalisation Pascal Rabaté
Scénario Pascal Rabaté
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 94 minutes
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Petits Ruisseaux est un film français réalisé par Pascal Rabaté, sorti en 2010 et adapté de sa propre bande dessinée sortie en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

A Mazé, petite commune angevine au bord de la Loire, Émile Garreau (Daniel Prévost) veuf retraité, mène une vie tranquille. Il se déplace lentement au volant de sa Mini Comtesse. Presque chaque jour, il va à la pêche avec son ami Edmond Bello (Philippe Nahon), divorcé depuis dix ans. Edmond lui dit qu'il ne viendra pas le lendemain à la pêche, car il doit s'occuper de papiers administratifs. Edmond a un chat. Émile retrouve ses copains au bar « Le penalty », où chacun raconte ses histoires. Le charcutier dit qu'il a vu Edmond à Angers en compagnie d'une femme. Le lendemain à la pêche, Edmond reconnait qu'il a menti et révèle que quand il ne vient pas à la pêche, il va à des rendez-vous galants, qui se terminent presque à chaque fois par une relation sexuelle. Edmond invite Émile à manger chez lui. Il lui montre son secret : son atelier de peinture. Edmond peint des tableaux de femmes nues. Il lui dit qu'il veut profiter de la vie. Depuis peu, il a rencontré Lucie dans un salon de danse, avec qui il a une relation suivie et qu'il envisage de se mettre en couple avec elle. Émile est chamboulé par ces révélations et se demande s'il ne devrait pas essayer de faire comme son ami, mais il est hanté par le souvenir de sa défunte Jeanne.

Quelques jours plus tard, alors qu'il peint en musique dans son atelier, Edmond a un malaise et s'écroule. À l'enterrement d'Edmond, Émile voit une femme seule qu'il ne connait pas et devine que c'est Lucie (Bulle Ogier). Le groupe d'ami va ensuite jouer à la boule de fort. Émile va rejoindre Lucie qui attend dans l'abribus. Ils font connaissance et il la ramène devant chez elle à Angers. Le fils d'Edmond brûle les toiles de son père. Discrètement, Émile parvient à sauver de justesse deux tableaux des flammes.

Émile a des hallucinations : il voit nues les femmes qu'il croise. Son médecin ne lui trouve rien. À Angers, Émile croise Lucie par hasard. Ils vont boire un thé en discutant et sympathisent. Lucie lui donne son numéro de téléphone portable et lui propose qu'ils se revoient pour aller danser. Le fils d'Émile vient lui rendre visite. Il a acheté une caravane neuve. Son épouse est enceinte de jumeaux. Émile décline leur offre de l'emmener avec eux en vacances et révèle qu'il a rencontré une femme. Cette nouvelle les ravie.

Émile va danser avec Lucie. Elle l'invite ensuite à boire un thé dans son appartement. Il s'apprête à lui déclarer sa flamme. Mais elle lui parle d'Edmond. Émile voit alors le fantôme nu de son ami à côté de Lucie, il panique et s'enfuit précipitamment.

Émile va fleurir la tombe de Jeanne et celle d'Edmond, puis part seul au volant de sa voiture sans rien dire à personne sur sa destination. Il recommence à fumer. Il dort à la belle étoile. Il a décidé de retourner à la maison de son enfance en Corrèze. Arrivé à destination, voyant une femme nue à cheval, il croit être à nouveau victime de ses hallucinations et s'évanouit. Il découvre que le bâtiment est squatté par un groupe de jeunes marginaux hippies...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.

  • Catfish Gumbo par Bradney Scott de .
  • La banane par Jean-Pierre Mottier et Léo Missir de .
  • Bananes par Léo Missir de .
  • Funky Ninja par David Cabrera et Phil Mc Arthur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lieux de tournages sur L2TC.com, consulté le 13 août 2011.

Articles de presse[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]