Les Naufragés d'Ythaq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Naufragés d'Ythaq
Série
image

Scénario Christophe Arleston
Dessin Adrien Floch
Couleurs Crazytoons (tomes 1 à 6)
Claude Guth (tomes 7 à 11)
Lettrage Guy Mathias
Genre(s) franco-belge
science-fiction
humour

Personnages principaux Narvarth
Granite
Callista
Lieu de l’action Ythaq

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Soleil
Nb. d’albums 11

Les Naufragés d'Ythaq est une série de bande dessinée de science-fiction.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un univers où les êtres humains ont appris à voyager dans l'espace et ont colonisé de nombreux mondes, le Brume-de-Comète, un luxueux vaisseau spatial de croisière de la compagnie SilverStar Lines, subit une mystérieuse avarie causée par une force inconnue et s'écrase sur une planète non répertoriée des cartes spatiales.

Le lieutenant Granite Welgoat, belle aspirante sportive et débrouillarde, le technicien Narvarth Bodyssey, jeune et candide, et la riche passagère Callista DeSargamore, superbe et manipulatrice, réfugiés dans un module qui s'est séparé du vaisseau lors de la chute, semblent être les seuls rescapés du crash.

Ils vont croiser des créatures primitives et insolites sur ce monde baptisé Ythaq par ses habitants.

Alors qu'ils sont à la recherche d'un moyen de quitter la planète et qu'ils tentent de retrouver le reste de l'équipage, ils rencontrent de nombreux ennemis tels le mercenaire Dhokas ou la margrave Ophyde. Le Feng Tao ainsi que le Banfoo Krurgor vont rejoindre le groupe. Ils découvrent que de nombreux vaisseaux se sont déjà écrasés sur Ythaq et que certaines personnes peuvent maitriser un des quatre éléments. Les « brasiers », dont Granite, maîtrisent le feu, les « glèbeux » maîtrisent la terre, les « trempeurs » maîtrisent l'eau tandis que les « zéphyrs » maîtrisent le vent. Les brasiers sont très rares, Granite est la seule d'Ythaq à posséder ce pouvoir depuis un siècle.


Au fur et à mesure de l'histoire, les héros découvrent qu'Ythaq est en fait le terrain grandeur nature du « jeu des Ythes », dont les compétiteurs sont les plus grandes puissances de la galaxie. Pour espérer remporter cette partie, qui dure depuis plusieurs siècles, les joueurs doivent regrouper quatre pions (quatre élémentaux différents) sans leur dévoiler l'existence du jeu.

Personnages[modifier | modifier le code]

Les principaux joueurs que l'on rencontre sont :

  • Myrthellius Karmon-Dhokas : soldat d'Ophyde au début de la série et ancien président de la SilverStar Lines, il est capturé et blessé par Kenghis. Il est disqualifié pour avoir triché dans le tome 5.
  • Khengis : une sorte de serpent de plusieurs mètres doté de quatre bras puissants, joueur d'origine (c'est du moins ce qu'il laisse croire à Hetzel), et seigneur d'une immense horde de pillards. Il est très puissant et craint sur Ythaq. Il meurt au tome 7, tué par un Ythe.
  • Leah : une feng que l'on découvre dans le tome 4. C'est en fait un joueur, arrivé sur Ythaq en même temps que Dhokas, Krurgor et Ennak.
  • Ennak : un personnage présent depuis le début de la série. Ancien ministre de la margrave Ophyde, il est mortellement blessé par Dhokas dans le tome 2 mais se fait soigner par les maîtres du jeu des Ythes. Par la suite, il essaye de récupérer les points qu'il a perdu. Il trouvera un pion eau qui l'accompagne par la suite. Il meurt, tué par Leah au début du tome 7.
  • Hetzel : un homme que l'on découvre dans le tome 3, qui a un skopandre (une sorte d'insecte) greffé dans le dos. Celui-ci va muter en une sorte de papillon. Cet homme est déclaré hors jeu depuis longtemps mais l'on ne connait pas la cause de sa disqualification. Même s'il est disqualifié, il essaye de s'échapper d'Ythaq. Il va essayer de greffer un skopandre sur le dos de Narvarth.
  • Krurgor : on découvre à la fin du tome 6 que Krurgor est un joueur lorsqu'il montre aux maîtres du jeu que selon les règles, il a gagné. Mais les maîtres du jeu obéissent à d'autres entités, et il semble que celles-ci aient changé le cours du jeu. Granite met fin à la rencontre de Krurgor et des maîtres du jeu à la fin du tome. Bien que Krurgor soit un joueur, il semble qu'il n'ait pas de mauvaises intentions.

Peuples et créatures[modifier | modifier le code]

Les peuples et créatures rencontrés par les personnages sont nombreux. Dans cette partie ne sont présentés que ceux qui sont nommés et décrits avec un minimum d'informations.

  • Les Banfoos : le premier peuple que Granite, Narvarth et Callista rencontrent. Les banfoos vivent depuis toujours sur les rives des océans. Ils ont la particularité d'avoir un cheveu sur la langue. La vie est organisée de façon très simple : pêche, cueillette et justice. En effet, les Banfoos ont une véritable passion pour les procès et le moindre conflit se règle devant la cour. Ils sont assez petits (environ 1,50 m) et assez corpulents. Ils parlent la langue commune. On peut faire un rapprochement entre eux et les Hobbits (cf Le Seigneur des anneaux) : c'est un peuple assez renfermé sur lui-même, toujours en train de manger, dormir ou manger. Krurgor est un Banfoo. Peuple intelligent.
  • Les Fengs : le groupe va rencontrer le premier Feng lors de son procès chez les Banfoos. Les Fengs forment un peuple à part. Il y a très longtemps, à la création d'Ythaq, ils ont décidé de devenir la mémoire de leur planète. Les Fengs sont doux et paisibles, toujours en train de consigner par écrit les nouvelles choses qu'ils voient. Leur capitale est Wettra, ville taillée dans la roche, où est regroupé la majorité du savoir des Fengs. Tao et Leah sont des Fengs. Peuple intelligent.
  • Les Chemlas : bêtes de somme ressemblant très fortement à des dromadaires. Animaux primitifs, apprivoisables.
  • Les Peewees : sorte de volaille ressemblant à des gros poulets. Leur nom vient du cri qu'ils poussent. Animaux primitifs, peuvent devenir aggessifs.
  • Les Vruzzelles : grosses libellules de la taille d'un homme pouvant tisser des fils très épais. Ils peuvent être dressés avec des sifflets. Animaux primitifs, apprivoisables.
  • Les Ylymphes : dinosaures de plusieurs mètres de haut pouvant transporter de très lourdes charges. Leur queue ressemble à celle des scorpions. Animaux primitifs, apprivoisables.
  • Les Krakens : animaux aquatiques ressemblant à des pieuvres, sauf que les tentacules sont au-dessus de leur tête. Animaux primitifs, peuvent devenir agressifs.
  • Les Fluriks : peuple vivant près de Wettra. Les Fluriks sont des humanoïdes bleus ayant de longues oreilles tombant jusqu'aux épaules. Ce sont de grands chasseurs à la lance. Leur langue est différente de la nôtre mais ils sont compris par les Fengs. Peuple intelligent.
  • Les Pandhes : créatures vivant dans la forêt de l'île des naufragés, elles ont la taille d'un homme. Un apparence entre le chien et le singe a la différence d'une queue de plusieurs mètres, six pattes et bleu. Elles sont inoffensives et ne vivent que pour protéger les autres créatures.

Références et humour[modifier | modifier le code]

De nombreux jeux de mots et clins d'œil agrémentent la série et font, tout comme dans les séries Lanfeust de Troy et Trolls de Troy d'Arleston, partie de l'humour de l'œuvre. Ainsi, outre la référence du titre au royaume d'Ulysse dans l'Odyssée, on peut trouver des références au film Sacré Graal des Monty Python (tome 3, lorsque les « Ni » ne fonctionnent plus pour repousser les Skopandres, Narvarth tente « Eki Eki Tapang » pour les faire fuir...). On trouve également une allusion aux rimes en “asse” pour désigner une rivale amoureuse (ici proposées par Granite au sujet de Callista) déjà employées par des soldats de Thanos dans Lanfeust de Troy T7 (au sujet de C'ian et Falordelle), un videur de Lanfeust des Étoiles débarque dans le tome 7, page 34...

On peut également remarquer une allusion à La Machine à explorer le temps, de H.G Wells, quand des créatures appelées les Murlocks sortent des profondeurs, dans le tome 8.

Parmi les jeux de mots, citons Ennak, fonctionnaire de la Margrave Ophyde, en référence aux nombreux énarques occupant, en France, des postes de hauts fonctionnaires...

Albums[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses, les chiffres de ventes librairies/grandes surfaces en France (source : Panel Tite-Live - Consulté le 6 juin 2009)

  1. Terra incognita (95 000+) sorti le
  2. Ophyde la géminée (82 000+) sorti le
  3. Le Soupir des étoiles (72 000+) sorti le
  4. L'Ombre de Khengis (70 000+) sorti le
  5. L'Ultime Arcane (64 000+) sorti le
  6. La Révolte des pions (49 000+) sorti le
  7. La Marque des Ythes (42 000+), sorti le
  8. Le Miroir des mensonges, sorti le
  9. L'Impossible vérité, sorti le
  10. Nehorf capitol transit, sorti le
  11. L'haleine de l'ogre, sorti le

Publication[modifier | modifier le code]

Périodiques[modifier | modifier le code]

Chaque album a fait l'objet d'une pré-publication dans le mensuel Lanfeust Mag.

Éditeurs[modifier | modifier le code]

  • Soleil : tomes 1 à 11 (première édition des tomes 1 à 11)
  • Marvel Comics : édition en anglais sous le titre Ythaq: The Forsaken World (tomes 1 à 3) et Ythaq: No Escape (tomes 4 à 6)
  • Splitter-Verlag : édition en allemand sous le titre Die Schiffbrüchigen von Ythaq (tomes 1 à 6)

Liens externes[modifier | modifier le code]