Les Mines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Mines est un ancien village acadien dans le Bassin des Mines, maintenant en Nouvelle-Écosse. Il fut détruit avec ceux de Grand-Pré, Pisiguit, Cobéquid, et Beaubassin en 1755 lors de la déportation des Acadiens[1]. Il était situé entre Grand-Pré et Pisiguit.

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Année Habitants
1689 165
1701 490
1737 2 113
1752 928

[2]

On peut remarquer que plus de la moitié de la population avait déjà quitté en 1752 pour l'Isle Saint-Jean et l'Isle Royale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. ARSENAULT, Bona, Histoire des Acadiens, Le Conseil de la vie française en Amérique, Québec, 1966
  2. Recensements d'Acadie (1671-1752), Archives des Colonies, Série G1, vol. 466-1, p 228.