Les Mauvaises Herbes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mauvaises herbes.
Les Mauvaises Herbes
Réalisation Louis Bélanger
Scénario Louis Bélanger
Alexis Martin
Acteurs principaux
Sociétés de production Coop Vidéo de Montréal
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Genre Comédie dramatique
Durée 108 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Mauvaises Herbes est un film québécois réalisé par Louis Bélanger, sorti en 2016.

Il a été présenté en première mondiale au Festival international du film de Santa Barbara 2016, dans la catégorie « International »[1]'[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jacques Sauvageau, un acteur accro au jeu compulsif et recherché pour dettes, s'enfuit de Montréal en plein hiver sur un coup de tête et se retrouve dans un patelin perdu. Il est recueilli par Simon Boulerice, un solitaire qui cultive dans sa grange de la marijuana. Boulerice, qui a besoin de bras pour sa culture, met Sauvageau au parfum et le garde en semi-captivité, le temps qu'un accord s'établisse entre eux : son aide à Boulerice permettra à Sauvageau de payer ses dettes.

Bientôt, une releveuse du compteur électrique, Francesca, se pointe dans le cadre de son travail et découvre la culture illégale. Boulerice la séquestre, le temps de faire avec elle un marché mutuellement profitable, un peu comme avec Sauvageau. La culture arrive bientôt à point et Boulerice envisage de laisser à son fils, qu'il n'a pas vu depuis 18 ans, une terre à bois acquise avec les fruits de son commerce illégal. Il vend habituellement sa récolte à un club de motards local.

Patenaude, le shylock à la recherche de Sauvageau, a découvert que ce dernier se cachait chez Boulerice, l'acteur ayant été vu avec la motoneige de Boulerice au bar où il était allé assouvir sa passion du jeu. Il arrive à la grange et menace Boulerice, découvre Sauvageau, mais Francesca l'assomme le temps que les trois partenaires lui construisent une prison improvisée. Sauvageau tente de régler sa dette avec le shylock qui ne veut rien entendre. Une nuit, celui-ci réussit à sortir de sa geôle, mais en s'enfuyant avec la motoneige de Boulerice, il s'enfonce dans un marais mal gelé et trouve la mort.

Le shylock a saccagé l'installation de culture de cannabis avant de partir, mais Francesca mobilise quelques amis du cégep qui aident à réparer les dégâts. Comme Boulerice décède entretemps d'une crise cardiaque, Sauvageau complète la transaction lucrative avec les motards et apporte bientôt au fils de Boulerice les titres de la terre à bois léguée par son père.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 2016 pocket guide », (consulté le 15 mars 2016)
  2. « Le film «Les mauvaises herbes» sélectionné à Santa Barbara », sur Journal de Montréal, (consulté le 15 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]