Les Mariages samnites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Mariages samnites
Format
Langue
Date de parution
XVIIIe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata

Les Mariages samnites est un opéra comique composé par André Grétry, décrit comme étant un « drame lyrique en trois actes et en prose ».

Le livret en français est de Barnabé Farmian Durosoy et est inspiré d’une œuvre de Jean-François Marmontel.

Création et révision[modifier | modifier le code]

L’opéra fut créé le par la Comédie-Italienne (l’Opéra-Comique) en l’hôtel de Bourgogne à Paris.

L'œuvre est dédicacée au Prince-évêque de Liège, François-Charles de Velbrück. Le premier livret est édité à Paris chez Houbaud et à Lyon chez Castaud (). Une deuxième version révisée est créée, qualifiée de « comédie-héroïque en trois actes et en vers », à la Comédie-Italienne de Paris, le [1].

Mouvements[modifier | modifier le code]

  • Ouverture
  • Acte 1. Marche
  • Acte 1, scène 1. C'est dans ces beaux lieux ()
  • Acte 1, scène 4. Mon amant à la noble audace
  • Acte 1, scène 7. Dieu d'amour en ce jour
  • Acte 2, scène 1. Ô sort, par tes noires fureurs
  • Acte 3, scène 1. Dieu d'amour, pour une âme tendre
  • Acte 3, scène 1. Honneurs à nos guerriers ()

Rôles[modifier | modifier le code]

Rôle Voix Distribution de la création[2], le
Agathis, amoureux de Céphalide ténor Jean-Baptiste Guignard, dit Clairval
Parmenon, ami d'Agathis ténor M Julien
Eumene, père d'Agathis basse-taille (baryton basse) Pierre-Marie Narbonne
Céphalide soprano Marie-Jean Trial, née Milon
Éliane, amie de Céphalide soprano Marie-Thérèse-Théodore Rombocoli-Riggieri, dite Mlle Colombe l'Aînée
Euphémie, mère de Céphalide soprano Louise-Frédérique Moulinghen, née Schrœder
Le chef des ainés Philippe-Thomas Ménier (aussi écrit Meunier)
Le Général M Labussière
Deux jeunes filles Samnites Sophie Dufayel(ainée) et Marie Desbrosses

Postérité[modifier | modifier le code]

Les Huit variations sur « Dieu d'amour » (1781) de Wolfgang Amadeus Mozart s'inspirent du chœur « Dieu d'amour » de cet opéra.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les mariages samnites », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le ).
  2. Distribution extraite du livret de .

Sources[modifier | modifier le code]

Sources d'époque[modifier | modifier le code]

  • Livret original : Les Mariages samnites, drame lyrique en 3 actes et en prose (nouvelle édition), Paris, Duchesne, 1776 (lire en ligne sur Gallica - BNF).
  • Partition imprimée : Les Mariages samnites, Drame lyrique en 3 Actes et en Prose, Paris, Dezauche, s.d. (lire en ligne sur Gallica - BNF).

Sources modernes[modifier | modifier le code]

  • Michel Brenet, Grétry, sa vie et ses œuvres, F. Hayez, 1884
  • David Charlton, Grétry and the Growth of Opéra Comique, Cambridge University Press, 1986
  • Ronald Lessens, Grétry ou Le triomphe de l'Opéra-Comique, L'Harmattan, 2007
  • Michael Fend, Les Mariages samnites, in The New Grove Dictionary of Opera, ed. Stanley Sadie, Londres, 1992 (ISBN 0-333-73432-7)
  • K. J. Kutsch, Léo Riemens, Großes Sängerlexikon, 4e édition, Munich: K. G. Saur, 2003. (ISBN 978-3-598-11598-1).

Liens externes[modifier | modifier le code]