Les Larmes de bougie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Larmes de bougie
Publication
Auteur Georges Simenon
Langue français
Parution 1936, dans Paris-Soir-Dimanche
Recueil Les Nouvelles Enquêtes de Maigret
Intrigue
Genre nouvelle policière
Nouvelle précédente/suivante

Les Larmes de bougie est une nouvelle de Georges Simenon, publiée en 1936. Elle fait partie de la série des Maigret.

Historique[modifier | modifier le code]

La nouvelle est écrite à Neuilly-sur-Seine en octobre 1936.

Son édition pré-originale s'est faite dans l'hebdomadaire Paris-Soir-Dimanche le .

La nouvelle est reprise dans le recueil Les Nouvelles Enquêtes de Maigret en 1944 chez Gallimard.

Résumé[modifier | modifier le code]

En automne, dans un hameau perdu au cœur de la forêt d'Orléans (dans le département du Loiret, en France) où l'on s'éclaire encore à la bougie bien qu'on ne soit qu'à une centaine de kilomètres de Paris, les sœurs Potru, Amélie (soixante-cinq ans) et Marguerite (soixante-deux ans) ont été sauvagement agressées.

Liens externes[modifier | modifier le code]