Les Larmes amères de Petra von Kant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Larmes amères de Petra von Kant

Titre original Die bitteren Tränen der Petra von Kant
Réalisation Rainer Werner Fassbinder
Scénario Rainer Werner Fassbinder
Acteurs principaux
Sociétés de production Filmverlag der Autoren
Tango Film
Pays de production Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Genre Drame, romance saphique
Durée 124 minutes
Sortie 1972

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Larmes amères de Petra von Kant (Die bitteren Tränen der Petra von Kant) est un film ouest-allemand de Rainer Werner Fassbinder sorti en 1972. C'est l'adaptation de la pièce de théâtre du même nom écrite l'année précédente par Fassbinder.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Petra von Kant est une célèbre créatrice de mode. Veuve de son premier mari et divorcée du deuxième, Petra habite avec Marlene, styliste et assistante qu'elle se plaît à maltraiter et humilier comme son esclave. Elle s'éprend alors de Karin, une belle jeune femme d'origine plus modeste à qui elle propose de partager son appartement et de bénéficier de ses appuis pour se lancer dans le mannequinat...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre français : Les Larmes amères de Petra von Kant
  • Titre original : Die bitteren Tränen der Petra von Kant
  • Réalisation : Rainer Werner Fassbinder
  • Scénario : Rainer Werner Fassbinder
  • Images : Michael Ballhaus
  • Montage : Thea Eymèsz
  • Décors : Kurt Raab
  • Costumes : Maja Lemcke
  • Durée : 124 minutes (h 4)
  • Pays d'origine : Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
  • Langue originale : allemand

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en dix jours[1]. Il reste assez proche de la pièce de théâtre dont il est issu. Bien que l'action soit située à Brême, le film se déroule entièrement dans l'appartement de Petra Von Kant, et est composé de cinq actes distincts. L'appartement est décoré sur tout un mur par une reproduction de Midas devant Bacchus de Poussin beaucoup plus grande que l'original.

Midas devant Bacchus, le tableau de Nicolas Poussin qui décore un mur de l'appartement de Petra Von Kant.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

En 2022, François Ozon en réalise une libre adaptation, Peter von Kant, conservant l'époque des années 1970 mais modifiant le lieu (Cologne), le genre du personnage principal et de son amant (des hommes), ainsi que le milieu dans lequel il évolue (le cinéma).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]