Les Innocents (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Innocents.
Les Innocents

Titre original Drapeau de la Norvège Témoin sous silence
Autres titres
francophones
Drapeau des États-Unis Eyewitness
Drapeau de la Roumanie Valea Mută
Genre Drame, Thriller
Production Terence Films
Acteurs principaux Odile Vuillemin
Tomer Sisley
Jules Houplain
Victor Meutelet
Barbara Cabrita
Cyril Gueï
Olivier Marchal
Alexis Loret
Charlotte Valandrey
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine TF1
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 6
Durée 52 minutes
Diff. originale
Site web https://www.tf1.fr/tf1/les-innocents

Les Innocents est une mini-série télévisée française réalisée par Frédéric Berthe, diffusée pour la première fois en janvier 2018 sur la RTBF en Belgique et sur TF1 en France.

C'est une adaptation de la série télévisée norvégienne Témoin sous silence (Øyevitne en norvégien), qui a déjà inspiré Eyewitness aux États-Unis et Valea Mută en Roumanie[1], mais présente des différences notables avec l'original, notamment concernant son dénouement.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Se croyant seuls en pleine montagne, Yann et Lucas, deux adolescents qui se découvrent une attirance réciproque, sont témoins d'une tuerie mais décident de se taire de peur qu'on découvre leur relation. Ils se retrouvent traqués par l'assassin, alors que tous ceux qui permettraient de le démasquer sont éliminés froidement les uns après les autres. Hélène, la tante de Yann, mène l'enquête avec l'appui du mystérieux commissaire Berg. Au milieu de trafics de drogue, d'une guerre des polices et d'intrigues amoureuses, celle-ci cherche à démêler l'énigme tout en protégeant sa propre famille.

Distribution[2][modifier | modifier le code]

Acteurs principaux

Policiers du SRPJ de Perpignan

Famille de Yann

Famille de Lucas

Famille de Léna

Famille de Camille

Autres

Acteurs récurrents

Doublure[modifier | modifier le code]

Dans le rôle de Lucas, compétiteur de VTT Trial, Victor Meutelet est doublé par le vététiste international Nicolas Vuillermot. Dans la série originale Témoin sous silence (Øyevitne), Henning est un fan de motocross[3].

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Odile Vuillemin, qui a incarné la psycho-criminologue Chloé Saint-Laurent pendant sept saisons dans la série Profilage, est cette fois une capitaine de gendarmerie[4] et affronte l'humoriste Tomer Sisley, redoutable dans le rôle d'un prédateur sexuel et tueur en série.

Dans le rôle des deux adolescents, on retrouve Jules Houplain, qui avait déjà joué en dans Baisers cachés, dont l'intrigue portait également sur une relation homosexuelle entre deux lycéens[5], et Victor Meutelet[6] qui, quant à lui, avait également joué un jeune homosexuel en couple avec Rayane Bensetti dans la série Clem.

Tournage[modifier | modifier le code]

Réalisé avec le soutien financier de la région Occitanie dont il utilise abondamment les décors naturels, les monuments ainsi que les TER, le tournage s'est déroulé du [7] au dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales[8] soit 13 semaines de tournage dont 3 semaines à Céret (Pyrénées-Orientales).

Les scènes de montagne ont été tournées à La Llagonne, aux Angles, à Font-Romeu et à Mont-Louis ; les scènes de mer ont été tournées à Port-Vendres, à Cerbère et à Banyuls-sur-Mer ; les scènes de ville ont été tournées à Céret, à Perpignan (à la CCI, au Centre hospitalier, et dans des appartements privés), ainsi qu'à Montfort-sur-Boulzane, à Gincla, à Villefranche-de-Conflent, à Reynès, à Cabestany, à Saint-Paul-de-Fenouillet, et à Salses-le-Château[8].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Composée d'une seule saison de six épisodes[11], la série est diffusée du 7 au [12] sur La Une, en Belgique, et du 11 au [13] sur TF1 (rediffusion le lendemain sur HD1), en France, à raison de 2 épisodes par soirée, une fois par semaine.

Épisode 1[modifier | modifier le code]

Première diffusion
Résumé détaillé
Un soir, dans la cabane d'une scierie des Pyrénées, deux adolescents, Yann Desgrange et Lucas Moreau, se découvrent une attirance réciproque. Soudain, une voiture arrive et une fusillade éclate. Les deux garçons échappent au tueur mais décident, sur l'insistance de Lucas qui n'assume pas leur relation, de ne rien dire de ce qu'ils ont vu. Mais ils vont se retrouver traqués par le tueur, qui cherche à éliminer tous les témoins de ses meurtres. En ville, Léna, une jeune fille de 14 ans, manque de se faire enlever alors qu'elle a rendez-vous avec Lancelot, son amant rencontré sur Internet. L'enquête est confiée à Hélène Siquelande, tante et tutrice de Yann, et capitaine de gendarmerie, assistée de Camille Berger et Marco Desroux, policiers du SRPJ de Perpignan.

Épisode 2[modifier | modifier le code]

Première diffusion
Résumé détaillé
Lancelot, qui se révèle être le tueur vu par Yann et Lucas, cherche à se venger de Milo Ubieta, le père de Léna et ancien trafiquant de drogue, qui a essayé de le tuer parce qu'il avait découvert leur liaison, et fait exploser sa boite de nuit. Il se résout même à éliminer sa maîtresse Léna, comme tous ceux qui pourraient le démasquer.

Épisode 3[modifier | modifier le code]

Première diffusion
Résumé détaillé
Yann, qui vit placé chez son oncle et sa tante Stéphane et Hélène Siquelande, fugue pour retrouver sa mère Anne Desgrange, en cure de désintoxication, à qui il se confie sur sa relation avec Lucas. Hélène ne sait plus quoi faire, d'autant que l'enquête piétine. Lucas et Yann ont été pris en photo en pleins ébats lors de la tuerie à la scierie et sont victimes d'un chantage. Yann décide de révéler que Lucas a assisté à la fusillade, mais Hélène pense que c'est un mensonge de plus de sa part. L'enquête de la police est transférée au commissaire divisionnaire Ronan Berg, un baroudeur dont on découvre qu'il n'est autre que Lancelot et le tueur !

Épisode 4[modifier | modifier le code]

Première diffusion
Résumé détaillé
Martial Lorca, l'employé du père de Lucas qui le faisait chanter, a lui aussi été témoin de la tuerie. Il va dans un café voir Big Ben, le chef de la bande du Pasco dont faisaient partie les victimes, pour lui vendre des photos qui permettent d'identifier leur assassin, mais Martial Lorca tombe dans une nouvelle fusillade et il est tué avec deux clients du café. Pendant une fête, Yann aperçoit Lucas embrasser délibérément une fille devant lui. De désespoir, Yann s'enivre sur une voie ferrée et se jette sous un train qui arrive derrière lui.

Épisode 5[modifier | modifier le code]

Première diffusion
Résumé détaillé
Yann s'en sort miraculeusement indemne. Son geste incite finalement Lucas à avouer à Hélène qu'il avait bien assisté à la tuerie de la scierie, et qu'il a assommé le tueur et lui a tiré dessus, pensant même l'avoir tué, et lui remet le pistolet comme preuve. Lucas déclare à Yann qu'il l'aime lui aussi. Il commence à assumer ouvertement leur relation et demande à Yann, qui envisage d'être placé ailleurs, de ne pas partir de la maison d'Hélène. Lancelot craint d'être reconnu lors d'un prochain reportage télévisé. Il séduit Camille Berger, chargée de la protection policière de Lucas, pour réussir à éliminer celui-ci, en faisant croire à un accident de VTT.

Épisode 6[modifier | modifier le code]

Première diffusion
Résumé détaillé
Éric Moreau, le père de Lucas, accuse Yann d'être responsable de l'accident de son fils qui reste entre la vie et la mort. Mais sa femme Leïla lui fait comprendre que Yann est important dans la vie de leur fils. Conforté par la réaction bienveillante de son oncle et tuteur Stéphane Siquelande à l'annonce de son homosexualité, Yann révèle enfin à sa tante Hélène qu'il était avec Lucas le soir de la fusillade à la scierie. Hélène est dévastée car Lancelot court toujours et elle comprend que Yann est désormais lui aussi en grand danger, d'autant plus qu'elle a parlé de lui au commissaire Ronan Berg. Celui-ci, que Yann finit par identifier sur le téléphone de Camille Berger, attire le garçon dans un piège où sa mère Anne Desgrange sert d'appât et parvient à l'enlever. Camille tente d'arrêter Ronan en pleine intervention contre des trafiquants de drogue, mais il s'échappe, poursuivi par Hélène auprès de qui il tente vainement de se disculper sur le port. Ronan jette Yann à l'eau, mais Hélène parvient à le sauver, pendant que le tueur s'enfuit en bateau et tente une fuite vouée à l'échec. Ce sont les retrouvailles entre Lucas, finalement rétabli et accepté par ses parents, et Yann, qui reste finalement dans sa famille d'accueil.

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences en France[modifier | modifier le code]

Épisode Jour de diffusion Audience moyenne Ref.
Nombre de téléspectateurs PDM
1 Jeudi 11 janvier 2018 6 320 000 26,8 % [14]
2 5 900 000 30,6 %
3 Jeudi 18 janvier 2018 6 070 000 25,6 % [14]
4 5 500 000 28,6 %
5 Jeudi 25 janvier 2018 6 200 000 26,2 % [15]
6 5 820 000 29,4 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AlloCine, « Les Innocents : saviez-vous que la série de TF1 avec Odile Vuillemin était en fait un remake ? », AlloCiné,‎ (lire en ligne)
  2. « Casting principal COMPLET », sur languedoc-roussillon-cinema.fr,
  3. « Le compétiteur Nicolas Vuillermot doublera Victor Meutelet pour les scènes de VTT Trial », sur YouTube.com,
  4. « Nouvelle mini-série télévisée "Les innocents" avec Odile Vuillemin », sur ozap.com,
  5. « Jules Houplain dans la nouvelle mini-série "Les innocents" de Frédéric Berthe », sur gala.fr (consulté le 17 décembre 2017)
  6. « Victor Meutelet dans le casting principale de cette nouvelle mini-série », sur agencesartistiques.com (consulté le 17 décembre 2017)
  7. « Le tournage a officiellement débuté le 10 mai 2017 », sur ozap.com,
  8. a et b « Diffusion de la série Les Innocents réalisée par Frédéric Berthe », Languedoc Roussillon Cinéma,‎ (lire en ligne)
  9. « Les six épisodes dureront 52 minutes chacun », sur Madeinperpignan.com,
  10. « Le budget est de 1,2 million d'euros par épisode », sur Madeinperpignan.com,
  11. « Les Innocents : une saison 2 possible ? Odille Vuillemin répond (Interview) », purebreak.com,‎ (lire en ligne)
  12. « La diffusion commence le 7 janvier 2018 à 20h50 sur La Une », sur rtbf.be (consulté le 29 décembre 2017)
  13. « La diffusion commence le 11 janvier 2018 à 21h sur TF1 », sur Ozap.com,
  14. a et b Toutelatele.com, « Les Innocents (TF1) : une saison 2 pour Odile Vuillemin après un excellent bilan d’audience ? », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  15. Toutelatele.com, « Audiences TV du jeudi 25 janvier 2018 : ultime succès pour Les innocents sur TF1, échec pour L’émission politique de Léa Salamé », Toutelatele,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]