Les Héros de l'équinoxe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Héros de l'équinoxe
8e album de la série 'Valérian'
Scénario Pierre Christin
Dessin Jean-Claude Mézières

Première publication 1978
ISBN 2-205-04638-1

Prépublication Pilote
du 21 mars 1978
au 27 juin 1978
Albums de la série 'Valérian'

Les Héros de l'équinoxe est un album de bande dessinée dans la série Valérian, écrite par Pierre Christin et dessinée par Jean-Claude Mézières.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sur la planète Simlane, la population est stérile. Tous les cent équinoxes, des héros partent pour Filène, l'île des enfants, où des épreuves détermineront le père de la prochaine génération. On n'en sait pas plus car le gagnant ne revient pas et les perdants sont amnésiques.

Les derniers équinoxes n'ont vu aucun gagnant, et le pays vieillit. En désespoir de cause, des héros étrangers sont appelés, chacun représentant une planète différente : Irmgaal de Kraan, le guerrier flamboyant et fasciste (caricature des personnages de Druillet) ; Ortzog de Bourgnouf, le colosse stalinien ; Blimflim de Malamum, le gourou hippie ; et Valérian, envoyé par la Terre mais qui n'a décidément pas la carrure, semble-t-il.

Principaux personnages[modifier | modifier le code]

  • Les membres de la Grande Assemblée de Simlane
  • Irmgaal
  • Ortzog
  • Blimflim
  • La Mère Suprême de Filène

Notes[modifier | modifier le code]

  • Cet album est une parodie des comics américains : les différentes scènes d'action sont dessinées dans le style des comics.
  • Les héros parodient eux aussi des idéologies : nazisme pour Irmgaal (qui cite même Hermann Göring), communisme pour Ortzog, écototalitarisme pour Blimflim.
  • Le maître de la dernière épreuve a les traits de Pierre Christin.
  • Tout l'album est une allégorie de la reproduction. Fertilité cyclique représentée par les équinoxes, échec des tentatives précédentes, rivalité entre spermatozoïdes et dangers innombrables représentés par la compétition et les chemins choisis, le tout jusqu'à atteindre un ovule comparativement surdimensionné, la Mère Suprême elle même, qui n'en choisira qu'un selon des critères qui n'appartiennent qu'à lui/elle.