Les Grandes-Ventes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Grandes-Ventes
Image illustrative de l'article Les Grandes-Ventes
Blason de Les Grandes-Ventes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Canton Neufchâtel-en-Bray
Intercommunalité Communauté de communes du Bosc d'Eawy
Maire
Mandat
Annick Bocandé
2014-2020
Code postal 76950
Code commune 76321
Démographie
Gentilé Ventois
Population
municipale
1 778 hab. (2013)
Densité 72 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 47′ 12″ N 1° 13′ 38″ E / 49.7866666667, 1.2272222222249° 47′ 12″ Nord 1° 13′ 38″ Est / 49.7866666667, 1.22722222222
Altitude Min. 70 m – Max. 203 m
Superficie 24,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Les Grandes-Ventes

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Les Grandes-Ventes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Grandes-Ventes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Grandes-Ventes

Les Grandes-Ventes est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie (anc. Haute-Normandie).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située en bordure de la forêt d'Eawy à l'extrémité nord-ouest du pays de Bray.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les Ventes d'Iavy (située dans la grande forêt d' Eawy) en 1413.

Nom médiéval; de l'ancien français vente, dans le sens de "partie d'une forêt qui vient d'être coupée" et qui est destinée à être vendue. À l'origine de plusieurs toponymes en Seine-Maritime, dans l'Eure et l'Orne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1879 Pierre Lacointe    
1879 1900 Gustave Burel Républicain conservateur Agriculteur
Conseiller général de Bellencombre (1888 →  ? )
1904 1923 Gustave Burel Républicain conservateur Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1971 mars 1977 Paul Godefroy MRG Conseiller général de Bellencombre (1946 → 1973 )
mars 1977 1978 Delœil    
février 1978 en cours
(au 29 octobre 2015)
Annick Bocandé UDF puis UMP Sénatrice de la Seine-Maritime (1995 → 2004)
Conseillère générale de Bellencombre (1978 → 2011)
Présidente de la CC du Bosc d'Eawy (2002 → 2008)
Réélue pour le mandat 2014-2020[1],[2],[3]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 1 778 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 350 1 743 1 656 1 879 2 015 2 043 2 065 1 890 1 964
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 905 1 844 1 870 1 825 1 743 1 711 1 688 1 709 1 682
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 590 1 669 1 622 1 369 1 355 1 331 1 325 1 423 1 385
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2008 2010
1 513 1 381 1 373 1 496 1 729 1 814 1 854 1 812 1 766
2013 - - - - - - - -
1 778 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale Notre-Dame
  • Château de la Heuzé

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Les Grandes-Ventes

Les armes de la commune des Grandes-Ventes se blasonnent ainsi :
Écartelé: aux 1er et 4e de sinople à la bande d'argent chargée de cinq losanges aboutées d’azur et accompagnée de deux étoiles d'or, aux 2e et 3e d'argent à deux fasces de gueules.
Adopté le le 15 juillet 2002.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicole Butel, Les Grandes Ventes, mémento du XXe siècle, 2008
  • Narcisse Dupré, Grandes-Ventes, autrefois et aujourd'hui, Dieppe, 1901

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Demollien, « Annick Bocandé : "je peux encore apporter quelque chose" : Le maire des Grandes-Ventes Annick Bocandé a annoncé publiquement qu'elle briguerait un nouveau mandat en mars prochain. L'élue assure avoir toujours autant d'énergie. », Le Réveil,‎ (lire en ligne).
  2. Raphaël Tual, « Annick Bocandé pourrait quitter son mandat avant la fin : Le maire des Grandes-Ventes a été réélu l'année dernière pour 6 ans. Mais Annick Bocandé pourrait bien faire le choix de saluer le public avant 2020. Elle souhaite laisser son poste de maire à son premier adjoint, Nicolas Bertrand », Le Réveil,‎ (lire en ligne).
  3. « Liste des maires élus en 2014 » [PDF], Liste des élus, Préfecture de Seine-Maritime,‎ (consulté le 27 octobre 2015).
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2008, 2010, 2013.