Les Gobelins (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gobelin.

Les Gobelins
Vue de la station.
Vue de la station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 5e, 13e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 11″ nord, 2° 21′ 08″ est

Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Les Gobelins

Géolocalisation sur la carte : 13e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 13e arrondissement de Paris)
Les Gobelins

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Les Gobelins
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 3 835 783 (2013)
Historique
Mise en service (10)
(7)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1413
Ligne(s) (7)
Correspondances
Bus RATP (BUS) RATP 24 27 47 59 83 91
Noctilien (N) N01 NOCTILIEN.png N02 NOCTILIEN.png N15 NOCTILIEN.png N22 NOCTILIEN.png
(7)

Les Gobelins est une station de la ligne 7 du métro de Paris, située à la limite des 5e et 13e arrondissements de Paris. Elle comporte quatre accès se trouvant tous sur l'avenue des Gobelins.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée sous la partie médiane de l'avenue des Gobelins, entre la Manufacture et le carrefour des Gobelins, à la croisée de quatre grandes artères parisiennes : l'avenue des Gobelins, le boulevard Saint-Marcel, le boulevard Arago et le boulevard de Port-Royal. Approximativement orientée nord/sud, elle s'intercale entre Censier - Daubenton et la station de correspondance Place d'Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nom de la station en carreaux blancs sur fond bleu.

La station est ouverte le avec la mise en service du prolongement de la ligne 10 entre Odéon et Place d'Italie[1].

Le , elle est transférée à la ligne 7, qui effectue alors le trajet de Pré-Saint-Gervais ou de Porte de la Villette jusqu'au terminus sud de Porte d'Ivry, lequel est inauguré à la même date[2].

Elle tire sa dénomination de la Manufacture des Gobelins, haut lieu de la production de tapisserie, installé depuis le XVe siècle au bord de la Bièvre, et qui a donné son nom à l'avenue des Gobelins d'une part ainsi qu'à la rue des Gobelins d'autre part.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ainsi que l'éclairage des quais ont été rénovés le 21 avril 2005[3].

En 2011, 3 830 231 voyageurs sont entrés à cette station[4]. En 2012, ils sont 3 820 190 voyageurs[5]. Elle a vu entrer 3 835 783 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 135e position des stations de métro pour sa fréquentation[6].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de cinq accès débouchant sur l'avenue des Gobelins :

  • l'accès 1 « boulevard Saint-Marcel », constitué d'un escalier fixe orné d'un candélabre Dervaux, se trouvant au droit du no 25 de l'avenue ;
  • l'accès 2 « boulevard Arago », également constitué d'un escalier fixe agrémenté d'un mât Dervaux, se situant face au no 28 de l'avenue ;
  • l'accès 3 « rue Le Brun », constitué d'un escalier fixe, se trouvant au droit du no 47 de l'avenue ;
  • l'accès 4 « Manufacture des Gobelins », constitué d'un escalier fixe, se situant face à la Manufacture au no 42 ;
  • l'accès 5 « rue des Gobelins », constitué d'un escalier mécanique montant permettant uniquement la sortie depuis le quai en direction de Mairie d'Ivry et Villejuif - Louis Aragon, débouchant au droit du no 36 de l'avenue.

Quais[modifier | modifier le code]

Les Gobelins est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondi dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les pieds-droits, la voûte et les tympans. Les cadres publicitaires sont en faïence de couleur miel dans le style de la CMP d'origine, et nom de la station est également en faïence, mais il se distingue par une police de caractères différente de celles des autres stations avec un fond d'un bleu plus foncé (particularité que la station ne partage avec sa voisine Place d'Italie). Les sièges de style « Motte » sont de couleur bleue. Les accès s'effectuent par les deux extrémités, tandis que la sortie tertiaire en direction d'Ivry et Villejuif se situe à mi-quai.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes de bus 24, 27, 47, 59, 83 et 91 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N01, N02, N15 et N22 du Noctilien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Tricoire, Un siècle de métro en 14 lignes. De Bienvenüe à Météor [détail de l’édition], p. 270.
  2. Jean Tricoire, Un siècle de métro en 14 lignes. De Bienvenüe à Météor [détail de l’édition], p. 225.
  3. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 24 avril 2019)
  4. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 5 novembre 2012).
  5. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (fichier Excel) (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 11 janvier 2014).
  6. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Miquel, Petite histoire des stations de métro, Éditions Albin Michel, 1993.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]