Les Garçons bouchers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le film irlandais, voir Le Garçon boucher.
Les Garçons bouchers
Description de cette image, également commentée ci-après
François Hadji-Lazaro, auteur-compositeur des Garçons bouchers.
Informations générales
Surnom Bolchoskins
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock alternatif, rock français, punk rock[1], ska[1]
Années actives 19861997
Labels Boucherie Productions, Terminal Records, Island Records, Universal Distribution
Composition du groupe
Anciens membres Éric « Blitz » Liszt
François « Zarbi » Hadji-Lazaro
Blank (Neige)
Riton (Mitzouko)
Daniel (Belavoine)
Pierrot Sapu
Steff Gotkowsky
Toto
Moby Dick
Jean-Charles « Boubouche » Boucher
Steff Gotkowsky

Les Garçons bouchers est un groupe de rock alternatif français fondé en 1986. Avec les Wampas, Ludwig von 88 et Bérurier Noir, les Garçons Bouchers ont constitué l'un des groupes majeurs du rock alternatif français des années 1980. Le groupe se dissout en avril 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est initialement formé en octobre 1985 sous le nom de Bolchoskins, sur les cendres du groupe punk rock/ Colditz[1]. En janvier 1986, le groupe change de nom pour Les Garçons bouchers.

Sous la houlette de François Hadji-Lazaro, auteur-compositeur et multi-instrumentiste, Les Garçons bouchers opèrent la synthèse entre une musique de la veine punk et ska et le genre de la chanson populaire à la française, notamment le musette[1]. Ce style unique où se côtoient mandoline, accordéon, vielle à roue et guitares saturées, est à l'origine de véritables hymnes populaires punks comme La Bière, mais aussi de quelques succès plus connus du grand public comme Carnivore, Le rap des Garçons Bouchers ou La lambada on aime pas ça.

Au début de sa carrière, le groupe se distingue par le minimalisme de sa musique (boîte à rythmes comme les Bérurier Noir) et ses textes à l'humour potache et noir (cf. le clip de Carnivore). Il gagne en profondeur au fil des années, notamment avec l'arrivée du chanteur Pierrot Sapu. Néanmoins, il ne sacrifiera jamais à sa vocation humoristique toujours ancrée dans une réalité sociale pas très gaie. Iconoclaste, agité, le groupe est à l'origine de l'un des plus célèbres labels de rock alternatif : Boucherie Productions. En 1988, Eric Blitz quitte le groupe, et est remplacé par Pierro Sapu (ex-BB Doc / Docteur Destroy).

Le groupe se sépare néanmoins en avril 1997. François Hadji-Lazaro continue avec Pigalle, qu'il a fondé avant les Garçons Bouchers et qui fonctionne sur les mêmes recettes musicales même s'il est moins punk rock. Pierrot Sapu officiera comme chanteur de BB Doc avant de faire son propre album solo Sapuland.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Éric « Blitz » Liszt - chant (1985-1988)
  • François « Zarbi » Hadji-Lazaro - chant punk, violon, accordéon, saxophone alto, claviers, harmonium, guitare, flûte traversière, programmation batterie (1985-1997)
  • Blank (Neige) - guitare (1985-1987)
  • Riton (Mitzouko) - basse, guitare (1985-1987)
  • Daniel (Belavoine) - guitare (1986-1987)
  • Pierrot Sapu - chant (1989-1997)
  • Steff Gotkowsky - saxophone (1989-1997)
  • Toto - trompette, trombone (1989-1997)
  • Moby Dick - guitare (1992-1997)
  • Jean-Charles « Boubouche » Boucher - basse (1992-1997)
  • Steff Gotkowsky - saxophone (1992-1997)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Speed Oi music ! (démo 9 titres (autoproduction))
  • 1987 : Les Garçons Bouchers (1er album 13 titres (Boucherie productions))
  • 1988 : Tome II (10 titres (Boucherie prods))
  • 1990 : On a mal vieilli... (12 titres (Boucherie prods))
  • 1992 : Vacarmélite ou la nonne bruyante (11 titres (Boucherie prods))
  • 1995 : ÉEcoute, petit frère ! (14 titres (Boucherie prods))

Albums live[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1991 : La saga des Garçons bouchers (réédition du 1er LP + Tome 2 + le Live + 1 inédit)

EP[modifier | modifier le code]

  • 1986 : La bière (3 titres (Terminal Records))
  • 1990 : Les 5 plus grosses bêtises des Garçons Bouchers (5 titres (Boucherie Prod))

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Le ska des Garçons bouchers (2 titres (Boucherie prods))
  • 1987 : Carnivore (2 titres (Boucherie prods))
  • 1988 : Le rap des Garçons bouchers (2 titres (Boucherie prods))
  • 1989 : Du Beaujolais (2 titres (Boucherie prods))
  • 1990 : La lambada on n'aime pas ça ! (2 titres (Boucherie prods))
  • 1990 : Sale gueule (2 titres (Boucherie prods))

Participations[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Compilation Mon grand frère est un rocker (Boucherie prods)
  • 1989 : Compilation Concert à la Boucherie (Boucherie prods)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Encyclopédie du Rock - Les Garçons Bouchers », sur Rock Made in France, (consulté le 4 août 2017).