Les Fusillés (1940-1944)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Fusillés (1940-1944) : dictionnaire biographique des fusillés et exécutés par condamnation et comme otages et guillotinés en France pendant l'Occupation
Auteur sous la direction de
Claude Pennetier
Jean-Pierre Besse
Thomas Pouty
Delphine Leneveu
Pays Drapeau de la France France
Genre dictionnaire, biographie
Éditeur Éditions de l'Atelier
Date de parution 2015
Type de média livre + base internet
Nombre de pages 1952 pages
ISBN 978-2-7082-4318-7

Les Fusillés (1940-1944) (sous-titré Dictionnaire biographique des fusillés et exécutés par condamnation et comme otages et guillotinés en France pendant l'Occupation) est le 77e volume du Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social.

Projet[modifier | modifier le code]

Ce projet prend sa source dans le travail de Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty, coauteurs du livre Les Fusillés, Répression et exécutions pendant l'Occupation (1940-1944) paru en 2006 aux Éditions de l'Atelier. Les deux historiens démontrèrent que sous le terme de « fusillé » existaient en réalité différentes formes de répression :

  • Fusillés condamnés à mort par les tribunaux allemands et italiens, les juridictions d'exception du régime de Vichy, les cours martiales de la Milice.
  • Otages fusillés : victimes de représailles, les autorités allemandes firent de la publicité autour de leurs exécutions pour créer un climat de terreur.
  • Exécutés sommaires : résistants fusillés sans jugement, au moment de leurs arrestations, à la liquidation des prisons, ...
  • Massacrés : civils fusillés.
  • Morts au combat

Jean-Pierre Besse, décédé prématurément en 2012, fut à l'initiative du dictionnaire biographique Les Fusillés (1940-1944). Ce livre, fruit d'un travail de 8 années, contient 4 425 biographies se répartissant entre 3 287 fusillés par condamnation, 863 otages fusillés, 18 guillotinés après condamnation, 8 suicidés juste avant la fusillade, 120 Alsaciens-Lorrains exécutés par condamnation, 85 suicidés et morts sous la torture, 39 femmes exécutées. Ouvrage socio-historique, ce dictionnaire décrit la diversité des parcours, des idéologies, des engagements, des milieux sociaux et des parcours répressifs des fusillés.

Le livre s'accompagne d'une base internet régulièrement mise à jour et enrichie de biographies d'exécutés sommaires et massacrés.

Auteurs[modifier | modifier le code]

Direction et coordination[modifier | modifier le code]

Équipe de conception du projet, de recherche et de rédaction[modifier | modifier le code]

André Balent, Antonio Bechelloni, Barbara Bonazzi, Christian Bougeard, Paul Boulland, Fabrice Bourrée, Hélène Chaubin, Jean-Sébastien Chorin, Jean Darracq, Virginie Daudin, Claude Delasselle, Georges Duffau-Epstein, Thomas Fontaine, Daniel Grason, Jean-Marie Guillon, Guy Haudebourg, Odette Hémery-Hardy, Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, Guy Krivopissko, Philippe Lecler, Christian Lescureux, Julien Lucchini, Robert Mencherini, Bernard Mouraz, Cédric Neveu, Jean-Paul Nicolas, Annie Pennetier, Gilles Pichavant, Alain Prigent, Jean Quellien, Jean-Pierre Ravery, Frédéric Stévenot, Léon Strauss, Frédéric Stroh, Dominique Tantin, Michel Thébault, Laurent Thiery, Serge Tilly.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]