Les Furtifs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les furtifs
Auteur Alain Damasio
Pays Drapeau de la France France
Genre Science-fiction
Éditeur La Volte
Lieu de parution Paris
Date de parution 18 avril 2019
Couverture Stéphanie Aparicio
Nombre de pages 704 pages
ISBN 978-2-37049-074-2
Chronologie

Les Furtifs est un roman de science-fiction écrit par Alain Damasio et publié aux éditions La Volte en 2019. Dans un futur proche livré au capitalisme cognitif, le roman décrit la quête d'un père à la recherche de sa fille, qu'il croit avoir été enlevée par les furtifs, des créatures à la grande vivacité et quasiment invisibles. Le roman a reçu des critiques positives relatives à la richesse du vocabulaire et de la typographie et à l'univers dystopique dépeint.

Résumé[modifier | modifier le code]

Au milieu du XXIe siècle, dans une société transformée par le marketing personnalisé, la privatisation des communes détenues par de grandes sociétés (LVMH, Orange, ...) et le désengagement total de l'État, Lorca Varèse est à la recherche de sa fille Tishka, disparue mystérieusement à l'âge de quatre ans. Après des mois de recherche vaine, sa femme Sahar Varèse tente de faire son deuil tandis qu'il est persuadé que leur fille est partie ou a été enlevée par les furtifs. Il intègre le Récif, une unité militaire spécialisée dans la chasse de ces créatures.

Les furtifs sont des êtres doués de capacités mimétiques extraordinaires, aimant se cacher dans les angles morts de la vision, métabolisant animaux, végétaux et minéraux pour mieux se fondre dans leur environnement. Tout être humain les ayant aperçu déclenche leur céramisation, une forme de pétrification de leur corps ne permettant plus de les étudier. Les furtifs sont étroitement liés au son et à la musique.

Personnages[modifier | modifier le code]

Comme les précédents romans d'Alain Damasio, le récit est écrit à la première personne. Six personnages se relaient pour décrire l'action.

  • Lorca Varèse
  • Sahar Varèse
  • Saskia Larsen
  • Hernán Agüero
  • Nèr Arfet
  • Toni Tout-fou

Album musical[modifier | modifier le code]

Dans sa première édition, le livre est accompagné d'un album musical Entrer Dans La Couleur d'Alain Damasio et le guitariste Yan Péchin coproduit avec le label Jarring Effects[1]. Yan Péchin met en musique les textes lus et scandés par Alain Damasio. L'album est disponible via un code de téléchargement[2]. Le but de l'album est de prolonger le roman par la musique et la voix[1] et est décrit comme la bande-son originale du roman par l'éditeur[2].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Nicolas Gary pour ActuaLitté souligne la densité du roman et de l'univers dépeint, la richesse du traitement de la typographie et des néologismes[3]. Hubert Prolongeau pour Télérama salue également les multiples niveaux de lecture, portés par la polyphonie des personnages, la typographie et la composition conçues par Esther Szac, le mélange des langues et la force du message politique[4]. Le roman est classé « On aime passionnément »[4]. Clément Martel dans Le Monde décrit le roman comme une « critique féroce et poétique du monde ultralibéral »[5].

L'ouvrage s'écoule à plus de 65 000 exemplaires dès le premier mois [6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les furtifs - Alain Damasio », sur https://lavolte.net/, La Volte (consulté le 1er mai 2019)
  2. a et b « Les Furtifs - argumentaire », sur https://lavolte.net/, La Volte (consulté le 1er mai 2019)
  3. Nicolas Gary, « Les Furtifs : Alain Damasio, ou l'avenir à la lumière du présent », sur https://www.actualitte.com, ActuaLitté, (consulté le 1er mai 2019)
  4. a et b Hubert Prolongeau, « Les Furtifs : Alain Damasio », Télérama, no 3615,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mai 2019)
  5. Clément Martel, « L’écrivain de SF Alain Damasio, logicien de la fuite », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mai 2019)
  6. Michel Valentin, « Science-fiction : « Les Furtifs » d’Alain Damasio parmi les meilleures ventes », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 4 septembre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]