Les Forêts de la nuit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Forêts de la nuit
Auteur Jean-Louis Curtis
Pays Drapeau de la France France
Genre roman
Éditeur Julliard
Date de parution 1947
Nombre de pages 382

Les Forêts de la nuit est un roman de Jean-Louis Curtis publié en 1947 aux éditions Julliard. Il a obtenu le prix Goncourt la même année.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman reçoit le prix Goncourt — l'année où il est décidé que les romans ne seront plus envoyés à l'Académie Goncourt par les éditeurs —, par six voix contre deux au Caporal épinglé de Jacques Perret[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Le livre raconte la période de l'Occupation dans la petite ville imaginaire de Saint-Clar, inspirée d'Orthez. La ville, sise sur la ligne de démarcation, paraît calme, mais tout s'y passe dans l'ombre.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Les Forêts de la nuit, éditions Julliard, 1947.
  • Les Forêts de la nuit, éditions Gascogne, Orthez, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Du côté de chez Drouant : Le Goncourt de 1922 à 1949 émission de Pierre Assouline sur France Culture le 3 août 2013.