Les Forêts de la nuit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Forêts de la nuit
Auteur Jean-Louis Curtis
Genre roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur Julliard
Date de parution 1947
Nombre de pages 382

Les Forêts de la nuit est un roman de Jean-Louis Curtis publié en 1947 aux éditions Julliard. Il a obtenu le prix Goncourt la même année.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman reçoit le prix Goncourt — l'année où il est décidé que les romans ne seront plus envoyés à l'Académie Goncourt par les éditeurs —, par six voix contre deux au Caporal épinglé de Jacques Perret[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Le livre raconte la période de l'Occupation dans la petite ville imaginaire de Saint-Clar, inspirée d'Orthez. La ville, sise sur la ligne de démarcation, paraît calme, mais tout s'y passe dans l'ombre.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Les Forêts de la nuit, éditions Julliard, 1947.
  • Les Forêts de la nuit, éditions Gascogne, Orthez, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Du côté de chez Drouant : Le Goncourt de 1922 à 1949 émission de Pierre Assouline sur France Culture le 3 août 2013.