Les Feux de la Chandeleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Feux de la Chandeleur
Réalisation Serge Korber
Scénario Serge Korber
Pierre Uytterhoeven
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Film dramatique
Durée 95 minutes
Sortie 1972

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Feux de la Chandeleur est un film dramatique franco-italien réalisé par Serge Korber, sorti le .

Il s'agit d'une adaptation du roman Les Feux de la Chandeleur de Catherine Paysan datant de 1966. Le film a pour principaux interprètes Annie Girardot, Jean Rochefort, Claude Jade, Bernard Le Coq et Bernard Fresson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Avec sa femme Marie-Louise et ses deux enfants Jean-Paul et Laura, Alexandre Boursault, notaire de province, aurait été le plus heureux des hommes si sa femme n'affichait ouvertement ses opinions gauchistes et ne participait à toutes sortes de manifestations. La vie commune n'étant plus possible, le 2 février 1962, jour de la Chandeleur, Alexandre Boursault se sépare de sa femme pour s'installer dans le plus grand hôtel de la ville. Au fil des années, Marie-Louise élève ses enfants et tente de rester fidèle à son idéal politique… Mais elle se trouve bientôt réduite à l'inaction, sans mari, sans métier, sans enfants. En dix ans elle touche plusieurs fois le fond de l'abîme. On la croit folle.

Le 2 février 1972, elle décrète que c'est le printemps et sort avec un chapeau de paille rouge alors qu'il neige à gros flocons. Alexandre Boursault lui adresse la parole - la première depuis des années - pour lui conseiller une autre coiffure. Cette rencontre agit comme un coup de foudre. Laura, étudiante en médécine et psychologie, devenu féministe, rétourne à sa mère. Dans ce tourbillon Laura tombe amoureuse de Marc Champenois, un instituteur et copain de sa mère. Marie-Louise trouve - inspirée par le bonheur de Laura - sa chance : convaincue qu'Alexandre est toujours amoureux d'elle, elle ne vit plus que dans l'espoir d'une réconciliation. Elle se comporte comme une adolescente et fait tout ce qui est en son pouvoir pour séparer son ex-mari de sa nouvelle épouse, Clotilde. Marie-Louise est soutenu par Laura. Laura insiste son père. Mais son fils Jean-Paul, croyant sa mère véritablement folle, tentera par tous les moyens de l'arracher à ses illusions. Il ira jusqu'à lui dire qu'elle n'est plus rien pour Alexandre. Le choc la tuera… un quart d'heure avant le retour de son ex-mari qui voulait reprendre la vie commune.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Annie Girardot rencontre Bernard Fresson, qui joue le rôle du fiancé de sa fille (Claude Jade), pendant le tournage de Feux de la Chandeleur, ils vivront sept ans ensemble.
  • Le film devait initialement être réalisé par Michel Mitrani, tandis que le rôle de Marie-Louise Boursault devait être interprété par Alice Sapritch.
  • Le tournage s'est déroulé dans le Doubs, près de Pontarlier, du 17 janvier au 4 mars 1972.
  • Le roman Les Feux de la Chandeleur a reçu le Prix des Libraires de France 1967.
  • Le DVD est sorti en novembre 2007.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]