Les Envoûtés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Envoûtés
Titre original The Believers
Réalisation John Schlesinger
Scénario Walter F. Parkes (coauteur), Nicholas Conde, Mark Frost
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'épouvante
Durée 110 minutes
Sortie 1987

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Envoûtés (titre original: The Believers) est un film américain réalisé par John Schlesinger d'après le roman La Religion de Nicholas Conde et sorti en 1987, avec Martin Sheen et Robert Loggia parmi d'autres.

Résumé[modifier | modifier le code]

Après la mort accidentelle de sa femme à la suite d'une électrocution, Cal Jamison, un psychiatre de la police, s'installe à New York avec son fils Chris. Mais un jour, la police l'appelle afin d'enquêter sur certains meurtres particulièrement horribles : les victimes sont éventrées et dépecées selon un rituel d'Amérique Centrale qui a pour nom la santeria.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Les Envoûtés
  • Titre original : The Believers
  • Réalisation : John Schlesinger
  • Scénario : Walter F. Parkes (coauteur), Nicholas Conde (d'après son roman The Religion) et Mark Frost
  • Production : John Schlesinger, Beverly J. Camhe, Michael Childers
  • Société de production : Orion Pictures Corporation
  • Budget : 18 753 438 millions de dollars
  • Musique : J. Peter Robinson
  • Photographie : Robby Muller
  • Montage :
  • Décors :
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langue : anglais
  • Format : Couleurs - 35mm
  • Genre : Horreur, épouvante
  • Durée : 110 minutes
  • Dates de sortie : Drapeau des États-Unis
    Drapeau de la France
  • Film interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en France

Distribution[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

  • Le film, bien accueilli par les critiques, commence par des rites religieux ayant un rapport avec la Santeria, religion originaire des Caraïbes qui connait de nombreux adeptes notamment aux États-Unis, aux Caraïbes mais aussi dans certains pays d'Amérique du Sud. Dans l'histoire du film, la secte utilise la Santeria qui procure pouvoir et puissance à tous ceux qui acceptent l'une des pires choses, celle de sacrifier leur enfant.
  • L'histoire mêle de nombreux sujets noirs ayant un rapport avec la sorcellerie (qui est appelée aussi dans le film brujeria en espagnol), le Vaudou et l'Exorcisme.
  • Cette histoire fut aussi inspirée de faits réels connus par des serials killers de l'époque, dont Adolfo Constanzo et Sara Aldrete, ayant été impliqués dans certaines affaires en rapport avec la Santeria.

Liens externes[modifier | modifier le code]