Les Enfants de la crise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Enfants de la crise
Description de l'image Wild Boys of the Road (1933 three-sheet).jpg.

Titre original Wild Boys of the Road
Réalisation William A. Wellman
Scénario Earl Baldwin, d'après le roman Desperate Youth de Daniel Ahern
Acteurs principaux
Sociétés de production First National Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Aventure
Durée 68 minutes
Sortie 1933


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Enfants de la crise (Wild Boys of the Road) est un film américain réalisé par William A. Wellman sorti en 1933.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant la Grande Dépression des années 1930 aux USA des centaines de milliers d'adolescents miséreux, les Hobos, se retrouvent à errer sur les routes, tenaillés par la faim et traqués par la police ...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Fin alternative[modifier | modifier le code]

La fin telle que présentée dans le film n'est pas celle voulue par William A. Wellman et lui a été imposée par Jack Warner. À l'origine, après le cri du cœur d'Eddie devant le juge, ce dernier expliquait aux trois adolescents que la loi ne lui laissait pas le choix et leur annonçait leur sentence. Dans la scène finale, le juge regardait par la fenêtre une voiture de police emmenant les adolescents pour leur incarcération.

Jack Warner, trouvant la fin trop dure et déprimante pour le public dans le contexte de l'époque, et contre l'avis de Wellman, obligea ce dernier à adapter une happy end où le juge cède, renonce à condamner les trois adolescents et propose même de les aider. Le New York Times, dans son édition du 16 juillet 1933, déclarera que les producteurs avaient dépouillé le film de sa valeur d'enjeu social.[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Enfants de la crise », sur lemonde.fr,
  2. « Les Enfants de la crise », sur allocine.fr (consulté le )
  3. William Wellman, Jr., Wild Bill Wellman : Hollywood rebel, Pantheon Books, 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]