Les Endimanchés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Endimanchés est un groupe de musique français formé en 1983. Roger des prés et Jean des champs (Alexis Forestier) sont accompagnés d'un troisième individu nommé Raymond (Pierre Gerbaux) avant de faire route à deux durant quelque trois années. Ils sont rejoints en 1986 par Belle du Berry à la grosse caisse et Simonne Mérou (futur chanteur des Portugaises Ensablées) au tambour et au xylophone. Durant leurs balbutiements, les Endimanchés sont un groupe de percussionnistes et hurleurs qui s'inspire à la fois de la musique industrielle bruitiste et de la chanson populaire. Quelques concerts ont lieu sous cette forme, notamment devant le Musée d'art moderne de Paris dans le cadre de l'exposition Art et Industrie.

Baignant dès leurs débuts dans la scène punk arty de l'époque, ils sont au centre de l'envolée de cette scène alternative qui vit son âge d'or. La plupart de leurs concerts se fait en compagnie de Bérurier noir dont ils font une quantité invraisemblable de premières parties, quand l'on sait à quel point ils étaient en porte-à-faux sur cette scène musicale, comme si leur côté "farce" avait trouvé à s'imposer là de manière évidente.

Il n'empêche qu'avec leurs accordéons, tambours, grosses caisses, leurs textes drolatiques et leur look de paysans ravagés, il leur arrive de faire pogotter des hordes de punks à travers toute la France, souvent en compagnie de Ludwig von 88 ou Lucrate Milk & Les Ouvriers, participant ainsi activement à ce très rafraichissant mouvement de la jeunesse.

On les retrouve à taper sur des tubes métalliques devant le Musée d'art moderne, puis avec leur accordéon au cinéma Le Zèbre de Belleville, accompagnés d'une titi parisienne, Belle du Berry, future voix de Paris Combo.

Ils amènent un air rétro mais authentique, un univers assez visuel proche qui donne au duo son futur et dernier nom, Champêtre de joie, mais aussi d'Arletty et de Chaplin.

Ils sortent un 45T, puis un album étonnant intitulé Le Jardin potager chez Bondage Records.

Dans les années 1990, chacun évolue de son côté.

L'aventure continue ; Roger des prés ouvre un théâtre en face de la fac de Nanterre, au milieu d'un immense terrain vague. En fait le lieu « ressemble moins à un théâtre qu'à une ferme... » La Ferme du Bonheur est née, elle est dotée d'un petit chapiteau, peu à peu les occupants aménagent des jardins. Passée la stupéfaction, la mairie les laisse faire, la Drac les subventionne, accepte la présence des chevaux, des chèvres et des divers animaux sur place. On y joue des pièces contemporaines, du René Char, et le vin chaud est offert. Le lieu produit du fromage de chèvre et accueille aussi des débats de société.

C'est sous le nom d'Alexis Forestier / Compagnie Les Endimanchés que l'aventure se poursuit pour Jean des champs, en tournées dans l'hexagone. Il crée des spectacles mêlant diverses formes artistiques, sur dada, Gertrude Stein, etc.

La Ferme du Bonheur de Nanterre continue à accueillir des spectacles.

Quelques spectacles[modifier | modifier le code]

  • Divine Party, d'après Dante Alighieri, mise en scène Alexis Forestier
  • Tuer la misère, avec André Robillard
  • Claire, de René Char, mise en scène Alexis Forestier
  • Sunday Clothes, concert mis en scène par Alexis Forestier
  • Faust ou la Fête électrique, de Gertrude Stein, mise en scène Alexis Forestier
  • Woyzeck de Georg Büchner, mise en scène Alexis Forestier

Liens externes[modifier | modifier le code]