Les Ecasseys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Ecasseys
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Glâne
Commune Vuisternens-devant-Romont
NPA 1697
Géographie
Coordonnées 46° 37′ 14″ nord, 6° 54′ 37″ est
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg
Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Les Ecasseys
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Les Ecasseys
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Les Ecasseys
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Les Ecasseys (Lè j’Ekathê en patois fribourgeois) est une localité et une ancienne commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Glâne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village, qui dépendait au Moyen Âge de la seigneurie de Rue, fut incorporé au bailliage de Rue de 1536 à 1798, puis au district de ce nom de 1798 à 1848. Le grand domaine dit Fort Lambert ou Lamberg, occupant les deux tiers du territoire communal (propriété des Lamberger au début du XVIIe siècle) fut légué vers 1780 par les Vonderweid à l'église Notre-Dame à Fribourg pour payer sa réparation. Les Ecasseys relève de la paroisse de Vuisternens-devant-Romont, le village en fut séparé partiellement en 1665 et annexé à celle du Crêt en 1845-1847. La tourbe, exploitée au XIXe et au début du XXe siècle, avait comme client principal la verrerie de Semsales. La ferme du Lacran est l'une des deux dernières du canton à jouir du droit de fabriquer du fromage de Gruyère hors société de laiterie ou chalet d'alpage, cessa cette activité en 1989[3].

Depuis 2003, Les Ecasseys fait partie de la commune de Vuisternens-devant-Romont.

Toponymie[modifier | modifier le code]

1427 : es Escace

Démographie[modifier | modifier le code]

Les Ecasseys comptait 75 habitants en 1811, 86 en 1850, 92 en 1880, 77 en 1900, 77 en 1950, 40 en 1990, 50 en 2000.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le )
  3. https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/000855/2006-02-28/