Les Deux Orphelines (pièce de théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Deux Orphelines
Image illustrative de l’article Les Deux Orphelines (pièce de théâtre)
Nouvelle édition de 1875

Auteur Adolphe d'Ennery et Eugène Cormon
Pays Drapeau de la France France
Genre Drame, puis roman
Éditeur Éditions Rouff
Lieu de parution Paris
Date de parution 1877
Date de création
Lieu de création Théâtre de la Porte-Saint-Martin

Les Deux Orphelines est un drame en 5 actes d’Adolphe d'Ennery et Eugène Cormon créé le au théâtre de la Porte-Saint-Martin.

Il fut adapté par les auteurs en roman en 1877, publié en feuilleton dans la Nation en 1892 et publié aux éditions Rouff en 1894.

Adolphe D'Ennery a publié en feuilleton le roman dans Les Grands Romanciers Journal Populaire Illustré dont le no 1 est paru le .

L’histoire[modifier | modifier le code]

Au XVIIIe siècle, peu avant la Révolution française : l’orpheline Henriette Gérard accompagne Louise, sa sœur adoptive aveugle, à Paris. Les deux jeunes filles espèrent bien trouver un médecin qui guérira Louise de sa cécité. Hélas, Henriette est enlevée par le marquis de Presles, un roué qui a décidé d'en faire son jouet. Louise n'a pas plus de chance que sa sœur : livrée à elle-même, elle tombe dans les mains de la Frochard, une mégère alcoolique qui ne cessera de l'humilier et de la tourmenter pour la forcer à mendier. Tout paraît s'arranger avec l'intervention du chevalier de Vaudrey et de la comtesse de Linières…

Adaptations[modifier | modifier le code]

Le roman inspira seize adaptations dont une à l'opéra et quinze cinématographiques, principalement au temps du cinéma muet, dont notamment celle de D. W. Griffith en 1921 et de Riccardo Freda en 1965 :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eithne O’Neill, « Les Deux Orphelines : deux pour tous », Positif, , no 547, p. 74-5 (ISBN 2213628254)
  • Peter Brooks, « Body and Voice in Melodrama and Opera », Resonant Themes : Literature, History, and the Arts in Nineteenth- and Twentieth-Century Europe, Chapel Hill, U of North Carolina P, 1999, p. 95-111.