Les Derniers Parisiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Derniers Parisiens
Réalisation Hamé et Ekoué
Scénario Hamé et Ekoué
Acteurs principaux
Sociétés de production La Rumeur Filme
Canal+
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée h 45
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Derniers Parisiens est un film dramatique français réalisé par Hamé (Mohamed Bourokba) et Ekoué Labitey , sorti en 2016.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un ex-détenu souhaite revenir « aux affaires » dans son quartier...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,5/5[1].

Pour Gilles Renault de Libération, « en choisissant d'observer ce Mean Streets faubourien au niveau des joueurs de bonneteau, le film aborde avec élégance, sinon poésie, la question d'une forme de survie citadine contenue jusque dans son titre. »[2].

Pour Serge Kaganski des Inrockuptibles, « En passant au cinéma, les gars de La Rumeur ne lâchent rien de leur vision rugueuse, abrasive, dissensuelle. [...] C'est toute l’honnêteté de Hamé et Ekoué que de ne pas enjoliver à tout prix la réalité qu’ils veulent montrer. »[3].

Pour Jean-Michel Frodon de Slate, « De scène en scène, jouant des codes du film d'action mais prenant le temps de regarder et d'écouter, bénéficiant au mieux de ces deux acteurs remarquables et qui semblent ne cesser de s'améliorer que sont Reda Kateb et Slimane Dazi, Hamé et Eboué gagnent sur tous les tableaux. Leur histoire, débutée dans les poncifs, gagne en intensité et en originalité, tandis que c'est à la fois un microcosme (le Pigalle d'aujourd’hui), un imaginaire (le cinéma de gangsters) et un monde (la ville globale) qui se dessine. »[4].

Box-office[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Derniers Parisiens », sur Allociné (consulté le 19 juillet 2019).
  2. Gilles Renault, « «Les Derniers Parisiens», questions de prestige », sur Libération, (consulté le 19 juillet 2019).
  3. Serge Kaganski, « Pourquoi il faut aller voir "Les Derniers Parisiens" », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 19 juillet 2019).
  4. Jean-Michel Frodon, « «Les Derniers Parisiens», «Chez nous», «Madame B»: les mouvements du monde », sur Slate, (consulté le 19 juillet 2019).
  5. JP-Boxoffice.com ; page du film Les Derniers Parisiens, consulté le 19 juillet 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]