Les Chevaliers de Baphomet : Les Gardiens du Temple de Salomon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Chevaliers de Baphomet :
les Gardiens du Temple de Salomon
Éditeur UE THQ
AN DreamCatcher Interactive
Développeur Sumo Digital, Revolution Software
Concepteur Charles Cecil

Date de sortie UE
AN
Genre Jeu d'aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Windows
Média DVD-ROM, Distribution digitale
Langue Version française
Contrôle Clavier et souris

Évaluation PEGI : 12+
OFLCA: Mature
ESRB: Teen
Moteur Emmersion

Les Chevaliers de Baphomet : les Gardiens du Temple de Salomon (version originale : Broken Sword : The Angel of Death) est un jeu vidéo d'aventure développé conjointement par Revolution Software et Sumo Digital sorti en septembre 2006. Il s'agit du quatrième épisode de la série des Chevaliers de Baphomet.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Quelques mois après les évènements relatés dans Le Manuscrit de Voynich, George Stobbart est désormais juriste dans une agence de cautionnement new-yorkaise. La rencontre avec Anna Maria, jeune femme blonde cherchant son aide pour décrypter un manuscrit ancien, débutera une toute nouvelle aventure pour lui[1].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Les Gardiens du Temple de Salomon propose deux manières de contrôler les personnages. S'il est possible de diriger George en utilisant le clavier, ce quatrième épisode permet aussi l'utilisation de la souris et signe le retour du point-and-click dans la série des Chevaliers de Baphomet[2].

Comme dans les précédents épisodes, le joueur doit résoudre des énigmes pour faire progresser l'histoire. Il peut récupérer des objets dans les différents tableaux, puis les utiliser sur certaines parties de la scène. Il est souvent nécessaire de combiner plusieurs objets entre-eux au sein de l'inventaire afin d'obtenir un nouvel objet permettant de résoudre l'énigme[3]. Les interrogatoires menés sur les autres personnages tiennent aussi une grande place dans la mécanique du jeu, puisqu'ils permettent fréquemment d'obtenir des indices sur la manière de résoudre les énigmes[3].

Développement[modifier | modifier le code]

Les Gardiens du Temple de Salomon fut annoncé officiellement le 17 août 2005[4]. La pression des fans aura été déterminante pour le développement du quatrième jeu de la série, cette dernière ayant au départ été conçue comme un trilogie[5]. Si Rolf Saxon double une quatrième fois George Stobbart en version originale, Nico est pour la première fois doublée par une actrice française, Katherine Pageon. Dans la version française, Emmanuel Curtil fourni à nouveau la voix de George tandis que Laura Blanc remplace Nathanièle Esther dans le rôle de Nico[6].

Réception[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Compilations de plusieurs critiques
Drapeau : États-Unis Game Rankings 75,03 %[7]
Drapeau : États-Unis Metacritic 73 %[8]
Presse généraliste du jeu vidéo
Drapeau : France jeuxvideo.com 14/20[2]
Drapeau : France gamekult.com 6/10[3]
Drapeau : France Tom's Games 13/20[9]

Les Gardiens du Temple de Salomon a été généralement bien accueilli par les critiques avec une note moyenne d'environ 70 %. Ils notèrent qu'une grande partie des défauts présents dans le précédent épisode avait été corrigés, notamment l'usage excessif d'énigmes impliquant le déplacement de caisses[2],[3]. Ils saluèrent par ailleurs le doublage "de bonne qualité"[2] ainsi que l'ambiance, l'humour et les dialogues[3]. jeuxvideo.com qualifia toutefois les décors de "vides"[2] tandis que Tom's Games critiqua la modélisation parfois grossière des personnages et le pathfinding hasardeux[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Informations provenant du manuel de la version française du jeu.
  2. a, b, c, d et e « Test - Les Chevaliers de Baphomet : Les Gardiens du Temple de Salomon », sur jeuxvideo.com,‎ 11 septembre 2006 (consulté le 9 septembre 2012)
  3. a, b, c, d et e « Test - Les Chevaliers de Baphomet : Les Gardiens du Temple de Salomon », sur gamekult.com,‎ 11 septembre 2006 (consulté le 9 septembre 2012)
  4. « Revolution développe Les Chevaliers De Baphomet 4 », sur jeuxvideo.fr,‎ 17 août 2005 (consulté le 9 septembre 2012)
  5. « Les Chevaliers De Baphomet 4 », sur jeuxvideo.com,‎ 17 août 2005 (consulté le 9 septembre 2012)
  6. Informations provenant du générique de fin du jeu.
  7. (en) « Secrets of the Ark: A Broken Sword Game », Game Rankings
  8. (en) « Secrets of the Ark: A Broken Sword Game », Metacritic
  9. a et b « Test Les Chevaliers de Baphomet 4 : Les Gardiens du Temple de Salomon », Tom's Games

Lien externe[modifier | modifier le code]