Les Brumes du souvenir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Brumes du souvenir est un téléfilm français réalisé par Sylvie Ayme, diffusé pour la première fois en Suisse le sur RTS Un et le lendemain en France, le sur France 3.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Verdun, au coeur de la zone rouge. Jean Mercier, maire de la commune-fantôme de Bezonvaux, est retrouvé assassiné. L'enquête est confiée à Clara Merisi, capitaine de la police criminelle au SRPJ de Nancy. Sur place, elle est épaulée par la gendarmerie de Verdun, mais aussi par François Gilbert, anthropologue judiciaire et historien en poste à l'ossuaire de Douaumont. C'est lui qui, quelques jours plus tard, déterre, à proximité de la scène de crime, le cadavre d'une femme dont la mort ne remonte certainement pas à la grande guerre, mais plutôt aux années 80. Au milieu de cette zone rouge peuplée des fantômes du champ de bataille, ce crime puis la découverte de cette femme morte, trente ans après sa disparition, vient raconter une histoire simple, à côté de la grande Histoire, celle d'une famille...

Fiche technique[1][modifier | modifier le code]

Distribution[1][modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage s'est notamment déroulé du au à Verdun, Bezonvaux et à l'Ossuaire de Douaumont, sous le titre initial Chasseur de Fantômes[2],[3].

Audience[modifier | modifier le code]

La diffusion du téléfilm sur France 3, le , a rassemblé 3 758 000 téléspectateurs, en France, représentant 16,5 % de part d'audience[4].

Suite[modifier | modifier le code]

En 2019, une suite est diffusée, Les Murs du souvenir par la même réalisatrice, les mêmes scénaristes et reprenant les mêmes acteurs.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]